Pages

Montreuil-en-Touraine

Montreuil-en-Touraine est un village du nord-est de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Montreuillois et les Montreuilloises.
Il a porté les noms de: Monasteriolus (852, acte de Charles le Chauve), Musterolium (1290, pouillé de Tours), Monsteriolum (1313, charte le l'abbaye de Fontaines-les-Blanches), Monstereul (1485, charte de l'abbaye de Moncé) et, enfin, Montreuil-en-Touraine (19 juin 1961). Ce territoire formait un fief relevant de la baronnie de Vernou.
Coordonnées GPS de Montreuil-en-Touraine: 0°56'58"E - 47°29'16"N
Code INSEE: 37158 - Code postal: 37530 - Superficie: 2509 hectares
Altitudes: de 76 à 113 mètres
L'église Saint-Martin, construite de 1873 à 1875, comprend une nef de quatre travées et une abside à cinq pans. Deux chapelles basses forment le transept.
Son clocher-porche carré a été démoli en 2003. Il renfermait une cloche de 1839.
Cette église renferme deux bas-reliefs sculptés du début du XVIe siècle. L'un représente deux blasons accolés (photo du haut) et l'autre, deux dauphins affrontés (photo du bas). Ils proviennent d'un monument funéraire et furent retrouvés lors de la démolition de l'ancienne église où ils servaient de marche à la table de communion.
Ses cinq vitraux sont signés par Julien Fournier (Tours, 1891 et 1892).
Le château de Montreuil, édifié aux XVe et XVIe siècles et très modifié au XVIIIe siècle, est l'ancien logis seigneurial. Il servait de maison forte dont il reste des éléments de défense et des fossés à l'Ouest et au Sud. La charpente, en carène de bateau inversée, s'est effondrée en 1980. Le 8 mars 1989, le château, la grange et les bâtiments annexes sont achetés par la commune.
Ce logis est une haute construction rectangulaire dont la façade Sud, de la fin du XVe siècle, présente trois grandes baies au rez-de-chaussée, surmontées à l'étage par trois fenêtres à croisée de pierre. Le mur goutterot Nord (photo) a été modifié à la fin du XVIe siècle avec l'ajout de baies à meneaux de bois et de volets intérieurs. Une fenêtre à encadrement de colonnes doriques ainsi que la porte gothique primitive sont alors murées. La porte d'entrée, à fronton courbe, donne sur un escalier en bois, d'une seule volée, avec une rampe à balustres. L'ensemble est bâti sur une cave voûtée.
Voici ce château avant l'effondrement de sa toiture.
Il renferme, dans les pièces orientales, deux importantes cheminées à hotte (fin du XVe siècle), avec linteau souligné par une corniche, sur des colonnes engagées doublées par une colonnette.
Au lieu-dit La Fourellerie, le moulin à vent de Villagou (un moulin-tour) a perdu ses ailes.
Près du château, on peut observer ce vieux puits à margelle.

A voir
  • Le moulin de Villagou, sur la Ramberge.

Les lieux-dits: Biche-Morte, Bois-de-Fontaine, Bois-de-Roucheux, Bois-des-Dames, Bois-du-Coudreau, Guignefolle, Guilday, La Berterie, La Bisauderie, La Bouchetterie, La Brémonderie, La Buroche, La Chaînée, La Championnerie, La Chauvinière, La Chevalerie, La Chevrette, La Cossais, La Coudrée, La Filaudière, La Fontenelle, La Fosse-Maline, La Fourellerie, La Garenne, La Genêterie, Le Genêtière, La Goupillère, La Guêtrie, La Hardonnière, La Haute-Voie, La Houssière, La Jousserie, La Maison-Rouge, La Métairie-des-Dames, La Noue-Close, La Pasquerie, La Perchais, La Petite-Championnerie, La Plaine-de-la-Fontenelle, La Tremblaie, La Varenne, Le Buissonnet, Le Carroir-de-Villeneuve, Le Clos-Colas, Le Frêne, Le Grand-Étang, Le Grand-Salé, Le Gros-Tremble, Le Marchais-des-Loges, Le Moulin-à-Vent, Le Petit-Salé, Le Poirier-au-Loup, Le Puits-Huré, Le Vieux-Jouet, Les Balivières, Les Bruyères, Les Cantines, Les Chaintres, Les Courangons, Les Forts, Les Gâts, Les Grands-Champs, Les Huileries, Les Perches, Les Quarts, Les Rauderies, Les Trois-Cheminées, Les Vallées, Les Vallées-de-Montreuil, Les Villecoqs, Les Villepins, Pierre-Bise, Pièce-des-Mûriers, Pinson, Roucheux, Vauvert, Villagou

Communes voisines: Autrèche, Nazelles-Négron, Neuillé-le-Lierre, Pocé-sur-Cisse, Reugny, St-Ouen-les-Vignes

Blason de Montreuil-en-Touraine

1 commentaire: