Tournon-Saint-Pierre

Tournon-Saint-Pierre est une commune située à l'extrémité sud de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Tournonais et les Tournonaises.
Elle a porté les noms de: Tornomagensis (VIe siècle, Grégoire de Tours), Sanctus Petrus de Turnum (XIIe siècle), Tornon (1290, pouillé de Tours) et Pierre-de-Tournon (1793). Le 20 mars 1896, elle adopte son nom actuel. Elle portait alors le nom de Saint-Pierre de Tournon. Le fief relevait de la baronnie de Preuilly.
Coordonnées GPS de Tournon-St-Pierre: 0°57'13"E - 46°44'23"N
Code INSEE: 37259 - Code postal: 37290 - Superficie: 1476 hectares
Altitudes: de 62 à 136 mètres (au Farrou)
L'église Saint-Pierre, construite au XIe siècle (abside), a été modifiée aux XIVe (chœur) et XVIe siècles (nef).
L'édifice a été plusieurs fois remanié et restauré. La façade ouest, épaulée par deux contreforts d'angle, est moderne. Sa nef unique comporte trois travées voutées sur croisée d'ogives à moulures prismatiques. Une chapelle moderne fut ajoutée de chaque côté de la troisième travée. Le chœur, couvert d'une fausse voûte moderne masquant la charpente, présente, à droite comme à gauche, trois arcatures dont la première, à droite, et la seconde, à gauche, circonscrivent une fenêtre à remplage rayonnant. Le chevet plat est percé par un triplet en lancette à profonde embrasure.
Elle renferme une armoire eucharistique à trois compartiments du XIVe siècle.
Sa chaire en pierre, datant du XVIe siècle, présente une tribune reposant sur un culot orné de feuilles d'acanthe sculptées. La tribune présente un blason surmonté par une double couronne de marquisat. La rampe d'escalier est de style gothique flamboyant tardif.
Les trois vitraux du chevet sont signés par le maître-verrier Van-Guy (Tours, 1989). Les autres verrières (des grisailles) sont des œuvres de L. Lobin (Tours, 1868).
La ferme privée du Grand-Pouillé, ancien logis noble des XIVe et XVe siècles, est bâti en grès (ou grison) de Brenne. Il présente une massive tour circulaire d'escalier en pierre. Les piliers de son portail sont ornés, à leur partie inférieure, de losanges. Ce lieu était un fief relevant de la baronnie de Preuilly. Son plus ancien propriétaire connu fut Jean de Chauvigny. La famille d'Aloigny du Poitou lui succéda.
Le château privé des Vallées (XIXe siècle) était la demeure de la cantatrice Mado Robin.
Le manoir privé de Gaudru (XVe et XVIe siècles) a été très modifié. De 1400 à 1786, cet ancien fief a appartenu à la famille Le Souffleur de Gaudru. En 1789, il était la possession de Stephanopoli-Demetrius de Commène dont la famille a donné six empereurs de Constantinople et dix empereurs de Trébizonde.

A voir:
  • Les châteaux privés du XIXe siècle: Tournon et Les Fossés (ancien fief).

Les lieux-dits: Gaudru, La Bagonne, La Bersaudière, La Baujonnerie, La Blinerie, La Brousse, La Chapelle, La Croix-de-Pierre, La Guilloterie, La Madeleine, La Marne, La Réchauderie, La Renaissance, Launay, Le Farrou, Le Grand-Vicq, L’Échaudé, Le Coudray, Le Petit-Pouillé, Les Baudessous, Les Beaujettes, Les Bigornes, Les Bois, Les Bondes, Les Bruyères-à-Méreau, Les Effes, Les Fossards, Les Fosses, Les Grands-Bornais, Les Grands-Champs, Les Grèves, Les Petits-Noyers, Les Pièces-de-Bécheron, Les Vallées, Pouillé, Renusson, Salvert, Vonne
    Communes voisines: Bossay-sur-Claise, Yzeures-sur-Creuse

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire