Ambillou

Ambillou est un village du nord-ouest de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Ambellousiens et les Ambellousiennes.
En 1077, il apparait sous le nom de Parochia de Ambilloo. En 1292, des chartes de Beaumont-lès-Tours et de Saint-Julien citent ce village sous le nom d'Ambillou. Le fief relevait du château de La Flèche.
Coordonnées GPS d'Ambillou: 0°26'45"E - 47°27'03"N
Code INSEE: 37002 - Code postal: 37340 - Superficie: 4885 hectares
Altitudes: de 68 à 117 m
L'église Saint-Martin (église toujours fermée) a été bâtie au XIe siècle (base des murs goutterots en petit appareil de la nef) et modifiée au XVe siècle (transept et chœur à chevet plat). En 1881, la nef a été refaite (sommet des murs goutterots) et la façade ainsi que le clocher ont été reconstruits. Les croisillons sont reliés à la nef par une arcade en tiers-point. Le croisillon sud a gardé une grande baie à remplage flamboyant. Une fenêtre identique qui était percé dans le mur du chevet du chœur a été condamnée. La nef et le chœur ont été couverts d'une fausse voûte en berceau qui, dans le chœur, a laissé visibles les entraits et les poinçons de la charpente.
Elle renferme une cuve baptismale circulaire en pierre du XIIe siècle.
Deux vitraux sont signés par l'atelier Lobin de Tours (photo: saint Édouard).
Dans les bois, au sud du bourg, la chapelle Notre-Dame-de-l'Ermitière a été reconstruite presque entièrement, pour la seconde fois, en 1748. Mais la baie en arc brisé du chevet semble dater de la première reconstruction, en 1364. Ce fut longtemps un lieu de pèlerinage et un endroit isolé pour la méditation. C'est d'ailleurs ici que se retira la bienheureuse Jeanne-Marie de Maillé, devenue veuve, en 1364.
Le château privé de L'Harteloire ou Hartelloire (début du XVIe siècle), ancien fief, présente un logis flanqué d'une tourelle carrée en colombage renfermant un escalier en bois. La base d'une tour d'enceinte du XIIIe siècle est encore visible mais l'enceinte a disparu. Sa chapelle, fondée en 1700, signalée en ruines en 1843, n'existe plus.
Sa fuie (ou pigeonnier) octogonale (XVIIe siècle) contient 1200 trous de boulins (nids de pigeons) sur 56 rangées.
Le château privé de La Trigalière (ou Trigalière-Cottage) date du XIXe siècle.
Il reste des vestiges du château privé des Bernelleries (XVIIe siècle): un pavillon rectangulaire et la porte d'enceinte flanquée de deux tours. Sa chapelle rectangulaire, fondée en 1686 et placée sous le vocable de Notre-Dame des Vertus, a été transformée en grange. Elle comportait deux travées couvertes de voûtes d'arêtes qui furent détruites. Par contre, la charpente a été conservée. Un retable à fronton courbe, accosté d'ailerons, était appuyé au mur du chevet. A la fin du XXe siècle, sa porte et ses boiseries ont disparu. Ce lieu est un ancien fief.
La façade de l'ancien Hôtel du Bœuf (début XIXe siècle) porte une inscription: Tenu par Surgé.
Son enseigne en pierre sculptée est bien en rapport avec son nom.
Au nord du bourg, une loge de vigne, appelée "la loge à Firmin", a été restaurée.
L'ancienne ferme de L'Angevinière possède encore son étonnant pigeonnier-chenil (début du XIXe siècle). Rectangulaire, il est en tuffeau avec un toit en croupe couvert d'ardoises. Il présente neuf plages d'envol sur chacun de ses pignons Est et Ouest. L'Angevinière était un des communs du château de La Touche (Mazières).
Au nord-ouest du bourg, au bord de la route D3, il existe deux étangs ouverts aux pêcheurs: Radoire (photo) et Givry.
Ces étangs ont été creusés pour récupérer de l'argile qui servait à une tuilerie construite en 1846 au lieu-dit La Bicoque. On peut encore y voir un séchoir à tuile qui vient d'être amputé de son aile en retour d'équerre.

A voir:
  • Les vestiges de deux moulins: le Moulin-Neuf (ancien fief) et le Moulin-Garget.
Patrimoine disparu
  • Le dolmen de Brasserac.
  • La chapelle Saint-Jean-Baptiste-de-Givry, fondée en 1272, a été détruite avant la Révolution.
  • La chapelle Sainte-Christine, au nord du village, avait été bâtie à la fin du XIIIe siècle.

Les lieux-dits: Beaujardin, Bel-Air, Bellande, Bois-d'Ambillou, Bois-de-Tivoli, Bois-Fontaine, Bois-Gouin, Bois-Voisin, Boyères, Brasserac, Fontaine, Fou-Béliard, La Baronnerie, La Beausserie, La Bicoque, La Brosse, La Céseraie, La Chapelière, La Châtaigneraie, La Chaussée, La Chesnaye, La Croix, La Dreuserie, La Forge, La Fuselière, La Giberdière, La Girardière, La Glaume, La Glottière, La Grande-Bruyère, La Grande-Chaume, La Grange, La Grenouillère, La Guillotière, La Héronnière, La Hézière, La Huraudière, La Maison-Rouge, La Mâlerie, La Marauderie, La Métairie, La Mitauderie, L'Angevinière, La Perrée, La Petite-Bruyère, La Petite-Chaume, La Petite-Harteloire, La Petite-Violière, La Plaine, La Rabelière, La Rénière, La Roberdière, La Rousserie, La Sutière, La Toucherie, La Trigalière, La Tuilerie, La Vallée, La Violière, Lançon, Lassy, Le Bas-Bouchet, Le Bois-de-la-Motte, Le Carroi, Le Clos-Fleuri, Le Coteau, Le Grand-Bois-Jamet, Le Grand-Brousson, Le Haut-Bouchet, Le Moulin-Neuf, Le Pavillon, Le Petit-Bois-de-la-Motte, Le Petit-Bois-Jamet, Le Petit-Brousson, Le Plessis, Le Souchet, Lenfesnière, Les Bernelleries, Les Bernetteries, Les Brûlis, Les Canteries, Les Cormiers, Les Émotouses, Les Guignières, Les Girauderies, Les Haies-Bodineaux, Les Landes, Les Maisons-Neuves, Les Morterays, Les Petites-Bruyères, Les Terres-Noires, Les Tonnelles, L'Harteloire, Maison-des-Bois, Mortier-Bonvin, Paingris, Passe-Temps, Pré-Pinson, Sainte-Christine, Tivoli, Vieil-Étang

    3 commentaires:

    1. Pour habiter dans le hameau des Bernelleries, je peux vous signaler que l'ancienne chapelle n'existe plus depuis une cinquantaine d'années désormais.

      L'ancien château scindé en deux parties à la fin du siècle dernier, est habité par deux familles différentes, mais on ne peut parler réellement de vestiges. Après vous pouvez toujours venir, mais d'un côté c'est une ferme, de l'autre, une propriété privée...

      Il me semble que vous avez utilisé un très bon livre que j'ai eu l'occasion de lire, mais qui date en partie du siècle dernier et qui n'a pas été mis à jour pour certaines communes ou hameaux...

      RépondreSupprimer
    2. Réponses
      1. Oui, mais l'intérieur doit être impressionnant.

        Supprimer