La Ferrière

La Ferrière est un village de la Gâtine tourangelle, au nord de la province. Ses habitants sont appelés les Ferrillons et les Ferrillones.
Il a porté les noms de: Ecclesia de Ferraria (1040, charte de Geoffroy, comte d'Anjou), Ferraria (1070, charte de Marmoutier) et Ferrière (XVIIIe siècle, carte de Cassini). La châtellenie relevait de Lavardin. Mainard de la Ferrière, vivant au milieu du XIe siècle, en fut le premier seigneur connu. Par la suite, ce village a successivement appartenu aux familles: de Berrie, de Daillon, du Plessis-Liancourt, de La Rochefoucault, de Toutan et de Rancher.
Coordonnées GPS de La Ferrière: 0°44'52"E - 47°37'44"N
Code INSEE: 37106 - Code postal: 37110 - Superficie: 1576 hectares
Altitudes: de 118 à 170 m
L'église Saint-Nicolas, construite au XIe siècle (murs de la nef), a été remaniée au XVIe siècle (portail, fenêtres sud à réseau flamboyant et chœur rectangulaire) et de 1731 à 1734. La nef, couverte en charpente, est prolongée par une courte abside rectangulaire.
Elle renferme la dalle funéraire de Charlotte-Françoise-Félicité-Odile de Rancher de La Ferrière décédée le 22 septembre 1788, à l'âge de 28 ans. Elle était l'épouse d'Alexandre-César, comte de La Tour du Pin.
Cette statue en bois polychrome de la Vierge à l'Enfant date du XVIIe siècle. Acquise par la famille Nadaillac, cette œuvre d'origine italienne a été offerte à la commune. Elle a été restaurée en 1989.
Deux des vitraux de cette église sont signés par le maître-verrier Fournier (Tours, 1955).
La mairie est l'une des plus petites de Touraine.
Sur la place de la mairie et de l'église, un arbre de la liberté (un chêne pédonculé) a été planté en 1791. Il a plus de 25 mètres de haut et son tronc a une circonférence qui avoisine les 4 mètres.
Ce monument a été édifié le 10 août 1826 par Rosalie de Rancher, duchesse Descars, à la mémoire de son mari, décédé le 9 septembre 1822, Jean-François de Pérusse, duc Descars (ou des Cars), grand officier de la maison du roi.
Le lavoir communal se trouve en contrebas de la route de Marray.
Le château privé de La Ferrière a été édifié au milieu du XIXe siècle à la place d'une construction plus ancienne. Il possède un pigeonnier.

Patrimoine disparu
A la sortie sud du village, cette chapelle (à gauche) a disparu. Le lieu-dit s'appelle d'ailleurs La Chapelle.

Les lieux-dits: Beauvais, Bignolet, Cerisiers, La Beauce, La Chapelle, La Chotarderie, La Conétrie, La Folie, La Fouchardière, La Grande-Vente, La Houdairie, La Joulinerie, La Poterie, La Roberderie, La Roulinière, La Taille-de-Beaumont, La Teurterie, Le Bois-Morterie, Le Bordage, Le Bouillon, Le Chêne-du-Sacas, Le Fourneau, Le Mortier, Le Parc-aux-Poulains, Le Petit-Beauvais, Le Petit-Rouchou, Le Rond-des-Veneurs, Le Vivier, Les Bougeries, Les Brivaux, Les Briveaux, Les Brunelleries, Les Fondées, Les Grandes-Enceintes, Les Logeries, Les Tailles-Brûlées, Les Touches, Monnaie

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire