Azay-sur-Cher

Azay-sur-Cher est une commune située à l'est de Tours. Ses habitants sont appelés les Azayrois et les Azayroises.
En 1127, elle portait le nom de Aziacum ou de Azaium (chartes du prieuré de Saint-Jean-du-Grais). La châtellenie a appartenu successivement aux de Surgères, aux de Clermont puis à la collégiale Saint-Martin de Tours (du XVe siècle à la Révolution).
Coordonnées GPS d'Azay-sur-Cher: 0°50'50"E - 47°20'57"N
Code INSEE: 37015 - Code postal: 37270 - Superficie: 2285 hectares
Altitudes: de 48 à 103 m
L'église Sainte-Marie-Madeleine, construite au XIIe siècle (murs de la nef et clocher carré), a été agrandie au XVe siècle (chapelle seigneuriale et flèche octogonale du clocher). Sa nef a été rebâtie en 1790. Enfin, l'église a été agrandie en 1856-1857 par l'architecte Guérin.
De 1856 à 1880, l'abbé Henri-Prosper Guillot a réalisé le décor néo-gothique de cette église. Ainsi, la voûte du chœur a été sculptée. Les niches séparant les travées abritent les statues des douze apôtres et supportent les nervures festonnées des voûtes. Les autres sculptures sont composées de motifs géométriques et végétaux.
Ce vitrail, représentant saint Charlemagne et saint Henri, est l’œuvre de l'atelier Lobin (Tours, 1886).
L'ancien prieuré de Saint-Jean-du-Grais a conservé son clocher carré coiffé d'une flèche de pierre en mitre, sa salle capitulaire ogivale surmontée par un réfectoire (dont il ne reste qu'un mur, les vestiges de la chaire et un escalier) et un puits couvert du XIVe siècle. Par contre, son église (début du XIIe siècle) a été démolie vers 1850. Il avait été fondé en 1017 par Foulque Nerra et érigé en prieuré en 1163 par Barthélémy, doyen de la collégiale Saint-Martin de Tours. C'était une dépendance de l'abbaye bénédictine de Cormery. On peut y voir 39 verrières créées par Sarkis.
Près de l'église, ce donjon carré flanqué d'une tourelle d'escalier, octogonale à la base et ronde au sommet, est un des rares vestiges du château seigneurial d'Azay (XIIe et XIVe siècles).
Le château privé du Coteau, bâti de 1864 à 1869 dans le style néo-classique pour le baron de Lauvergeat, a remplacé un logis seigneurial de la fin du XVIe siècle. Il se trouve dans un parc de 9 hectares dessiné par le paysagiste Édouard André en 1869. Ce parc renferme trois arches de l'aqueduc gallo-romain de Fontenay et une éolienne Bollée de 1891.
Le château privé de Leugny a été édifié en 1779 dans le style néo-classique selon les plans de l'architecte André Portier, disciple de Gabriel.
Dans son parc, on peut découvrir ce pigeonnier cylindrique qui a été transformé en château d'eau.
Le château privé de Beauvais a été reconstruit en 1764, restauré en 1852 dans le style néo-gothique puis modifié de 1903 à 1911 par l'architecte Marcel Rohard. Il appartint au sénateur d'Empire Dominique Clément de Ris dont l'enlèvement dans la soirée du 23 septembre 1800 fit beaucoup de bruit. Dans son parc, se trouve une éolienne Bollée de 1879.
Le château privé de La Gitonnière a été érigé au XVIIe siècle mais il renferme un escalier à vis du XVe siècle. Il est entouré par deux pavillons: une chapelle à l'Est et un pigeonnier à l'Ouest.
Le château privé de La Michelinière (XVIe siècle), ancien fief relevant d'Amboise, comprend un logis rectangulaire flanqué de deux tours rondes.
Le logis privé de La Pescherie est des XVIe et XVIIe siècles.
Ce lavoir de 1888 se trouve place Besnard (près du Cher).
Son bassin est alimenté en eau par la fontaine Sainte-Tutrille (nom donné à cette fontaine par le cadastre de 1826, le même cadastre la nomme Sainte-Utrille en 1960. Cette fontaine était baptisée Saint-Aoustrille au XVIIIe siècle).
Au sud-est du bourg, cette tour serait ce qui reste d'un ancien moulin à vent.
Il existe encore quelques loges de vigne sur le territoire de cette commune comme celle située au lieu-dit Le Marchais.
Au lieu-dit Le Puits-d'Abas, un vieux puits désaffecté a été transformé, en 1954, en un oratoire dédié à la Vierge.

Les lieux-dits: Beauvais, Bouchélin, Forges, La Baronnerie, La Baugellerie, La Bodine, La Bonninière, La Bretonnerie, La Brosse, La Canarderie, La Chapelle-Chandery, La Claie, La Cocarderie, La Cochonnerie, La Dauvernerie, La Duvallerie, La Fermalétrie, La Foi, La Folie, La Foltière, La Fontaine, La Fosse-Rigolet, La Gitonnière, La Haute-Maison, La Herpinière, La Hubaillerie, La Jourdinerie, La Lambarderie, La Luctérie, La Maillardière, La Michelinière, La Perrée-du-Roi, La Piardière, La Pierre, La Prairie-de-Leugny, La Renardière, La Rigaudière, La Roche, La Roche-Morin, La Tortinière, La Touche, La Trute, La Tuilerie, La Varenne, Le Bastereau, Le Bois-d'Azay, Le Bourg-Neuf, Le Buissonnet, Le Château-Buisson, Le Coteau, Le Fouteau, Le Grais, Le Grand-Falaise, Le Marchais, Le Marchais-de-la-Roche, Le Marigny, Le Moulin-à-Vent, Le Patouillard, Le Petit-Croule, Le Petit-Falaise, Le Petit-Grais, Le Petit-Mosny, Le Port, Le Puits-d'Abbas, Le Puits-d'Arcé, Le Puy-Rosay, Le Vivier, Leugny, Les Augers, Les Boires-de-Mosny, Les Boutardières, Les Charpereaux, Les Coteaux-Perdus, Les Falaiseaux, Les Fourches, Les Granges-Rouges, Les Moreaux, Les Petits-Moreaux, Les Pièces-de-Saint-Louis, Les Prateaux, Les Prés-Brûlés, Les Rochardières, Les Sables, Les Serrauts, Prieuré-Saint-Jean-du-Gray, Rochecave, Saint-Louis, Tartifume
    Communes voisines: Athée-sur-Cher, Esvres-sur-Indre, St-Martin-le-Beau, Truyes, Véretz
      Blason d'Azay-sur-Cher

        Aucun commentaire:

        Enregistrer un commentaire