Nouzilly

Nouzilly est un village de la gâtine tourangelle, au nord-est de la région. Ses habitants sont appelés les Nouzillais et les Nouzillaises.
Il a porté les noms de: Alodium de Noziliaco (1064, charte de l'abbaye de Marmoutier), Nuciliacus (1092), Nouzilliacus (1095) et Nozille (1300, charte de l'abbaye de Beaumont). Le prieuré-cure, dépendant de l'abbaye Saint-Julien de Tours, constituait un fief relevant du château de Tours. Les archevêques de Tours y avaient droit de gîte.
Coordonnées GPS de Nouzilly: 0°44'39"E - 47°32'36"N
Code INSEE: 37175 - Code postal: 37380 - Superficie: 4024 hectares
Altitudes: de 75 à 164 mètres
Détruite en grande partie par un incendie, l'église Saint-André (église souvent ouverte) a été reconstruite en 1542 (nef unique et clocher) puis restaurée et modifiée en 1865 (nef, chœur, transept et abside). Deux portes latérales, au sud-ouest, donnent accès à la nef qui est suivie d'un transept, d'un chœur et d'une abside. Le croisillon nord date de 1865, celui du sud est placé sous le clocher. L'ensemble des voûtes, en brique, sont de 1865. Le clocher est soutenu par quatre contreforts ornés de statues mutilées. Il fut partiellement rebâti en 1542 mais la flèche date aussi de 1865. L'église primitive (XIe siècle) appartenait à l'abbaye de Saint-Julien de Tours qui l'avait reçue, en 1025, de Corbon des Roches. Cette donation fut confirmée par Robert le Pieux et, en 1144, par le pape Célestin II.
Les murs de sa partie sud sont composés de briques et de pierres (tuffeau et grès) organisées en losanges. Ce sont les murs du chœur et de l'abside qui datent de 1865.
Des vestiges de personnages sculptés sont visibles sur un mur du clocher. Ce haut relief est appelé L'Avare. Un personnage, dont on ne voit que la tête et le haut du corps, porte une grosse bourse autour du cou. Derrière lui un démon le pousse. A droite, il manque la partie supérieure du personnage qui doit être saint Pierre. En effet, il tient une clef dans sa main gauche.
A la base du mur nord-est de la nef, une pierre présente une fleur sculptée.
Un cadran solaire a été gravé dans la pierre.
Près de l'église, une ancienne cuve baptismale sert désormais de bac à fleurs.
L'église Saint-André renferme quelques vitraux. Celui-ci représente saint Pierre et saint André.
La chaire est en pierre sculptée. Son pied repose sur un animal tirant la langue.
Le manoir privé de Bellefontaine (XVIIe et XVIIIe siècles) se trouve à l'ouest du bourg. Il présente une tour-porche en charpente avec un lanternon surmontant un toit à l'impériale, à galbe en doucine droite couvert d'ardoises à écailles.
Le manoir privé de La Harlandière date du XIXe siècle.
Le château privé de La Roche-d'Ambille a été construit au XIXe siècle. Il possède une éolienne Bollée de 1881. Ce lieu était un fief relevant de la prévôté d'Oé.
Le château privé de L'Orfrasière a été édifié en 1905, dans le style néo-Renaissance, pour le maître de Forges de Wendel. Ces plans ont été dessinés par l'architecte parisien Pierre Cuvellier. Il a remplacé un autre château (XVIIIe siècle) construit en pierres et en briques.
Le château privé de Charentais a été bâti à la fin du XIXe siècle dans le style néo-gothique. Le corps de logis central, élevé d'un étage et d'un comble, est encadré par deux tourelles et deux pavillons à deux niveaux.
Le manoir privé de La Simonnière date du XVIIe siècle. Les lucarnes du logis principal sont munies de pieds-droits à volutes. Ce logis est relié par deux étroites constructions à deux ailes à toits à quatre pans où se trouvent les cheminées. Au nord-ouest, le manoir présente deux anciennes fenêtres qui semblent appartenir au château primitif du XVe siècle.
Au lieu-dit Le Hallier, ce petit menhir porte le nom de Pierre-à-Vinaigre. Il est haut de 1,40 mètre, large de 1,30 mètre et épais de 0,75 mètre.
Dans les bois, à l'Est du village, des fossés antiques appelés les Fossés de César seraient d'origine gauloise. Ces larges fossés bordés de talus auraient servi à la défense du site.
Il y a deux lavoirs à Nouzilly: le lavoir communal sur la Choisille (1ère photo) et le lavoir privé de Bellefontaine (2ème photo).
Il existe encore une loge de vigne sur le territoire de la commune.
Dans le cimetière, l'imposante chapelle funéraire de la famille Cordier a été construite au XIXe siècle dans le style néo-gothique.
Le plan d'eau communal permet de pêcher mais aussi de pique-niquer.
Près de l'église, on peut observer l'enseigne en bois peint de la bibliothèque municipale.
Le manoir privé de Gué-Chapelle a été édifié au XIXe siècle sur un ancien éperon barré par deux fossés.

A voir:
  • Le manoir privé de La Sirottière (XIXe siècle).
  • Les vestiges du château de Maran (XVIe siècle).
  • Les deux moulins à eau sur la Choisille et la Petite-Choisille.

Les lieux-dits: Beauregard, Beau-Soleil, Bel-Air, Belle-Fontaine, Bellevue, Bois-de-Baudry, Bois-de-Nouzilly, Bois-du-Mortier, Bois-le-Roi, Bourdigal, Charentais, Champ-Bourreau, Gué-Chapelle, La Bédellerie, La Bicanerie, La Bigottière, La Boissière, La Bourasserie, La Bourlerie, La Brivedellerie, La Burerie, La Chauvellerie, La Chauvellière, La Chênerie, La Chévrie, La Cochonnerie, La Côte-d'Azur, La Burerie, La Duranderie, La Durerie, La Faute, La Folie, La Fosse, La Fosse-aux-Loups, La Galinière, La Gapière, La Garochère, La Grande-Chauverie, La Grande-Groseillière, La Grande-Taille, La Grenaudière, La Guéraudière, La Guillaumerie, La Guinauderie, La Haie, La Halbardière, La Hallière, La Harlandière, La Juquellerie, La Longue-Échelle, La Louisière, La Maloire, La Martinache, La Ménardière, La Morinière, La Perrerie, La Petite-Maison, La Petite-Morinière, La Petite-Simonnière, La Piverdière, La Plonnière, La Provinière, La Puiserie, L'Arche, La Richardière, La Roche-d'Ambille, La Saunerie, La Simonnière, La Sirotière, La Soudrerie, La Tintonnière, La Tuilerie, La Valencerie, La Vallée-Martin, La Vallée-Vigneau, Le Bois-Dupont, Le Carroi, Le Chardonneret, Le Clos, Le Clos-Saint-Jean, Le Gault, Le Hallier, Le Moulin-au-Chat, Le Moulin-de-Berton, Le Moulin-de-Fresnay, Le Moulin-de-Vauléard, Le Moulin-Vié, Le Petit-Bois, Le Petit-Moulin, Le Pin, Le Plessis-l'Ormeau, Le Plessis-Rose, Le Plessis-Rouère, Le Pont-Vert, L'Espérance, L’Être-des-Burés, Le Tuffeau, Le Villeret, Les Bas-Fossés, Les Bois-Quarrés, Les Caves-Rocheron, Les Chaintres, Les Coudrais, Les Glands-de-Madère, Les Haies, Les Loués-des-Varennes, Les Marronniers, Les Naudières, Les Petits-Champs, Les Quatre-Chemins, Les Quatre-Fontaines, Longueville, L'Orfrasière, Maran, Monséjour, Panchien, Saint-Robert, Ville-Mousse

    1 commentaire:

    1. Le chateau de la Roche d´Ambille a eu un proprétaire du nom
      de Jean Michel Audy,mort dan un accident de voiture en 1967.

      RépondreSupprimer