Rouziers-de-Touraine

Rouziers-de-Touraine, village de la gâtine tourangelle, est situé au nord de Tours. Ses habitants sont appelés les Rouziérois et les Rouziéroises.
En 1184, il apparait sous le nom de Sanctus Symphorianus de Roseriis (charte de Barthélémy, archevêque de Tours). Ensuite, il a porté les noms de: Roserii, Rosaris et Rosers (XIIIe siècle, cartulaire de l'archevêché de Tours). La châtellenie relevait de l'archevêché de Tours.
Coordonnées GPS de Rouziers-de-Touraine: 0°38'54"E - 47°31'01"N
Code INSEE: 37204 - Code postal: 37360 - Superficie: 1819 hectares
Altitudes: de 78 à 132 mètres
L'église Saint-Symphorien a été construite au XIIe siècle (abside et chœur) et agrandie au XVIe siècle (nef et deux chapelles latérales). La nef unique, couverte en charpente, est éclairée de chaque côté par deux fenêtres en plein cintre. Elle est continuée par une travée plafonnée, accompagnée par deux chapelles latérales. La chapelle nord est couverte par une voûte sur huit nervures dont la clef est ornée des armoiries des du Bois. Le chœur est formé par une travée voûtée en berceau en plein cintre et continué par une abside semi-circulaire voûtée en cul-de-four. Il est éclairé par trois fenêtres en plein cintre. Les doubleaux retombent sur les chapiteaux de colonnes engagées, ornés de feuillages très simplifiés. A gauche du chœur s'ouvre la chapelle seigneuriale. Cette église appartenait à l'abbaye de Preuilly.
Cette église a été restaurée en 2012-2013.
Elle possède quelques modillons intéressants...
... ainsi que ces deux pierres sculptées.
Installé dans l'église en 2011, cet orgue à tuyaux (700 tuyaux) de 1830 appartenait à une congrégation religieuse de Poole, près de Portsmouth (Grande-Bretagne).
Cette statue de la Vierge à l'Enfant en bois peint date du XIVe siècle.
Le château privé des Grandes-Maisons (XVIe siècle) a été très remanié au XIXe siècle. Il s'agit de l'ancien logis seigneurial appelé, jadis, Hôtel de la Cour. Il fut acheté le 26 décembre 1946 par la colonelle Lannusse, fondatrice des Rochambelles (conductrices ambulancières de la deuxième Division blindée lors de la Seconde Guerre mondiale - Pour plus d'informations, voir ce site).
Le château privé de Fontaine (aussi appelé Fontaine-Maran ou Fontaine-Rouziers) a été reconstruit vers 1450 par Jean 1er du Bois. Le château était fortifié et entouré de douves qui ont subsisté au nord. Un pavillon carré, accosté de deux ailes, était percé par une porte et un guichet précédés par un pont-levis. Une aile, en retour vers l'est, limite au nord l'ancienne cour du château, et une tour cylindrique se trouve à l'angle nord-ouest.
Le château privé de La Violière a été édifié à la fin du XVIIe siècle et remanié en 1855 (ajout du corps de bâtiment en retour d'équerre).
Le château privé de Rochefort a été bâti au XIXe siècle.
Le prieuré de L'Encloître-en-Chaufournais fut fondé au XIIe siècle par Robert d'Arbrissel (aussi fondateur des abbayes de Fontevraud et de La Roë) et supprimé en 1759 par l'archevêque de Tours, Bernardin de Rosset de Fleury. Du prieuré d'origine, il reste l'église (nef avec une charpente en carène, chœur et abside) qui a été restaurée en 1520 et en 1631. Du chœur, subsiste le mur nord ainsi que l'abside semi-circulaire où l'on voit encore quelques corbeaux et les fenêtres en plein cintre, murées, sous lesquelles court une bande de festons. La nef était éclairée par six fenêtres en plein cintre largement ébrasées. Deux portes du XVIe siècle, ornées de pilastres mutilés, y donnent accès du côté sud où le mur présente encore les corbeaux d'appui de la charpente du cloître. Au nord, s'ouvre une simple porte sans décoration. La façade ouest a un pignon orné de crochets et est butée, à chaque angle, par des contreforts portant les blasons de Jean d'Arquené. Au sud de l'église, les bâtiments claustraux sont du XVIe siècle. Ce prieuré a été transformé en ferme.
Dans la rue du 8 mai 1945, une maison a encore une ancienne enseigne de maréchal-ferrant.
Dans la même rue, une enseigne de boulanger a été gravée dans la pierre sur un angle d'une autre maison.
Cette loge de vigne, récemment restaurée, se trouve près de l'espace culturel "Les Quatre-Vents".
Au lieu-dit Les Tesnières, un chêne pédonculé de plus de 300 ans mesurait 28 mètres de haut.
Son tronc avait une circonférence de 6,20 mètres à 1 mètre du sol.
Cet arbre, dont le tronc était creux, s'est brisé en septembre 2016.
Le château privé de Beauchêne date du XIXe siècle. En 1940, il a abrité l'ambassade de Suisse.
Il possède, dans la cour de sa ferme, un pigeonnier cylindrique. En bas, les petites entrées étaient destinées à la volaille.

Les lieux-dits: Beau-Chêne, Bellevue, Bois-Ménard, Bourmay, Chantemerle, Fontaine, La Basse-Georgerie, La Basse-Livornière, La Borde, La Chenardière, La Colinière, La Croix-Finet, La Croutellière, La Georgerie, La Grange, La Grivellière, La Hardonnière, La Houssaye, La Laisonnière, La Morandière, La Piéterie, La Raudière, La Rogière, La Sauvagère, La Sermentaye, La Taille-Chaumin, La Touche, La Violière, La Voisinière, Le Bas-Boisrimont, Le Boulay, Le Cheval-Mort, Le Grand-Chemin, Le Haut-Boisrimont, Le Moulin-de-Crouteau, Le Moulinet, L'Encloître, Le Paradis, Le Petit-Boulay, Le Petit-Puits, Le Radoi, Les Fossettes, Les Grands-Maisons, Les Joncheries, Les Perrets, Les Rêneries, Les Tenières, Rochefort
Communes voisines: Beaumont-la-Ronce, Cérelles, Neuillé-Pont-Pierre, Nouzilly, St-Antoine-du-Rocher, Semblançay
Blason de Rouziers-de-Touraine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire