Savigny-en-Véron

Savigny-en-Véron est un village de l'ouest de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Savigniens et les Savigniennes.
Cet ancien fief a porté les noms de Saviniacus (XIIe siècle, charte de l'abbaye de Fontevraud), de Parochia de Savigné (XIIIe siècle, charte de l'archevêché de Tours) et, enfin, de Savigny-en-Véron (8 août 1955). En 1697, il fut vendu par le chapitre de Candes à la famille de Razilly.
Coordonnées GPS de Savigny-en-Véron: 0°08'42"E - 47°12'01"N
Code INSEE: 37242 - Code postal: 37420 - Superficie: 2131 hectares
Altitudes: de 27 à 43 mètres
L'église Saint-Michel, de style néo-gothique, a été construite en 1848 selon les plans de l'architecte Gustave Guérin. Elle a remplacé la chapelle des Anges qui avait été érigée en église paroissiale au XIIIe siècle. Cette chapelle, menaçant ruines, a été interdite au culte en 1844.
Au dessus de son portail, on peut observer cette mosaïque.
Elle renferme de nombreux vitraux...
... six clés de voûtes sculptées et peintes...
... et un poêle de chauffage n°85 à superposition en fonte de fer fabriqué par la société de Dietrich à Niederbronn.
Le manoir privé de Cheviré date du XVe siècle. Du côté de la rue, il présente deux tourelles en encorbellement, coiffées en poivrière. Du côté cour, une tour polygonale du XVIe siècle est percée de petites meurtrières et renferme un escalier à vis en pierre. La porte en plein cintre est entourée par deux chapiteaux doriques prenant appui sur des consoles en spirale. En 1736, ce manoir a été agrandi par l'ajout de deux ailes basses dont chacun des combles est éclairé par une lucarne à fronton triangulaire.
Le château privé des Places (1599) a conservé une tourelle ronde d'angle coiffée en poivrière. Au XVIIIe siècle, il a appartenu à l'archéologue Félix Le Royer de La Sauvagère.
Le château privé de La Herpinière a été édifié au début du XVIIe siècle. La partie Ouest du logis a été détruite. La partie Est présente une façade qui n'a gardé que trois lucarnes intactes. Sa porte charretière en plein cintre, ornée de rosaces, est encadrée de pilastres aux chapiteaux corinthiens supportant un entablement accosté d'ailerons. La clef est sculptée d'une forme de feuille allongée. Les piédroits de la porte piétonne, en anse de panier, sont appareillés selon un léger bossage. La chapelle Notre-Dame de Pitié n'existe plus.
De l'autre côté de la rue, on trouve la croix de Fougères. Des processions y étaient encore organisées après la Seconde Guerre mondiale.
La demeure privée de Raifault (XVIe siècle) possède une tourelle polygonale d'escalier demi-hors-œuvre dont la porte est surmontée par un fronton triangulaire. Toutes ses ouvertures ont été remaniées. C'était un fief dépendant de Champigny-sur-Veude.
Le logis privé de La Poplinière a été construit au XVIe siècle puis restauré à la fin des années 1960.
Il possède une chapelle du XVIIe siècle (très modifiée) qui a été inondée en 1719.
Au niveau de La Poplinière, on peut voir les vestiges d'un gué pavé traversant la Loire. Il fut probablement bâti par les moines du prieuré du Petit-Chouzé créé au XIIe siècle afin d'assurer la liaison entre les deux rives de la Loire. Ce gué empierré rejoint la Grande-Île-de-Chouzé puis le village de Chouzé-sur-Loire.
Certains pavés rectangulaires sont bien conservés. D'autres présentent encore des traces laissées par les roues cerclées de fer des charrettes.
Dans les années 1980, une photo montrait le chemin pavé venant de la levée. De nos jours, cette partie est recouverte par le sable et la végétation (photo: M. Hubert).
Le pigeonnier carré d'Orval (fin XVIe siècle) a été restauré en 1771. A proximité, une grange aux dîmes a été conservée. Par contre, le logis seigneurial n'existe plus.
Les pigeons entraient et sortaient de la fuie par des lucarnes qui ont, ici, la particularité d'être surmontées de chapeaux de gendarme en tuffeau.
Aux Vaux, deux moulins à vent du type cavier, construites entre 1860 et 1870, ont perdu leurs ailes. Mais, l'un d'eux a conservé sa hucherolle en bois. Au rez-de-chaussée, les masses quadrangulaires abritent, chacune, une salle voûtée.
Non loin, vers le sud, le moulin-cavier des Sablons (vers 1860-1870) n'a plus, lui aussi, de hucherolle. Il a cessé son activité à la fin des années 1910.
Près de la mairie, cette stèle serait une borne milliaire en calcaire du Ier siècle dont les cinq orifices rectangulaires devaient contenir des inscriptions. Selon certains historiens, il s'agirait plutôt d'une stèle funéraire gallo-romaine. Découverte en 1924, elle était initialement implantée au lieu-dit l'Arche-de-Candé.
Non loin de la mairie, une statue de Jeanne-d'Arc a été érigée.
L'Écomusée du Véron présente l'agriculture locale dans son ensemble (viticulture, tonnellerie, fermes, ...).
Savigny possède son girouet dont la partie centrale représente des fleurs: les fritillaires pintades (ou goganes). Ce girouet se trouve au hameau de Bertignolles, près de la Loire.
Ces fleurs s'épanouissent au printemps dans les prairies inondables.

A voir:
  • Les vestiges du logis de Château-Barbe.
  • Les ruines du prieuré du Petit-Chouzé (XVe siècle): restes des murs de la maison du prieur. La chapelle, formée d'une nef de deux travées voûtées sur croisées d'ogives et éclairée par trois fenêtres en tiers-Point, a disparu. Le prieuré primitif avait été fondé par Robert d'Arbrissel au XIIe siècle.
  • Le lac de Tétine qui est le seul lac naturel de Touraine.
Patrimoine disparu
  • La maison forte de Mateflon ou Mathefelon (XIe siècle), comprenant un logis seigneurial, des granges et une fuie, était entourée de douves que franchissait un pont-levis. Le corps de logis, orienté nord-sud, était prolongé par deux courtes ailes en retour d'équerre, précédées chacune par un pavillon rectangulaire. Elle aurait été détruite à la fin du XVIIIe siècle. Il en reste une butte près de La Gilbardière.
  • Le logis seigneurial d'Orval.
  • Le château de Beaulieu (XVIIe siècle).
  • Le château de Fougères.
  • Le château de Bertignolles qui possédait un pigeonnier, des douves et une enceinte.

Les lieux-dits: Beaulieu, Bertignolles, Bois-des-Louzais, Bois-des-Noues, Château-Barbe, Cheviré, Fougères, La Berthelonnière, La Bonne-Boisseau, La Canche, La Croix, La Fontaine-Rigault, La Gilbardière, La Grande-Rende, La Halbardière, La Herpinière, La Maison-des-Hauts, La Maison-Meslier, La Mine, La Minotière, La Motte-Aufray, La Noue, La Petite-Canche, La Petite-Rende, La Poplinière, La Rende-Geai, La Rote-aux-Gallés, La Rue-Guillot, Le Bassin, Le Bois-Renard, Le Carroi-Chabot, Le Champ-Saint-Martin, L’Écouin, Le Moulin-des-Sablons, Le Moulin-des-Veaux, Le Pas-de-Fougères, Le Pas-de-Goubert, Le Pas-de-Raifault, Le Pas-de-Rivière, Le Pas-des-Places, Le Petit-Chouzé, Le Puy-Rigault, Les Alais, Les Basses-Vignes, Les Bassinets, Les Caillis, Les Champs-Fleury, Les Friches-de-Beaumont, Les Fromenteaux, Les Galuches, Les Hauts-de-Bertignolles, Les Maillés, Les Pelouses, Les Places, Les Prés-aux-Moines, Les Prés-de-la-Courance, Les Prés-de-Ligrés, Les Réveille-Chien, Les Ruais, Les Sept-Jeux, Mateflan, Orval, Raifault, Roguinet, Sauget
    Blason de Savigny-en-Véron

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire