Neuil

Neuil est un village du sud de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Neuillois et les Neuilloises.
Il a porté les noms de: Niolus (1084, cartulaire de l'abbaye de Noyers), Nuille (1152, cartulaire de Noyers), Nuel (XIIIe siècle, cartulaire de l'archevêché de Tours) et Neuil-sous-Crissé (XVIIe siècle). Ce fief relevait, au XIVe siècle, de l'archevêché de Tours puis des seigneurs de Crissay. Le prieuré-cure, dépendant de celui de Saint-Cosme-lès-Tours, fut érigé en paroisse en 1540.
Coordonnées GPS de Neuil: 0°30'44"E - 47°10'16"N
Code INSEE: 37165 - Code postal: 37190 - Superficie: 1882 hectares
Altitudes: de 60 à 117 mètres
L'église Saint-Perpet, construite à la fin du XIIe siècle (nef et porte sud), a été agrandie aux XVe (chœur) et XVIe siècles (clocher carré et portail ouest). La façade ouest, où l'on voit une baie en tiers-point condamnée, fut percée au XVIe siècle d'une porte accompagnée de niches à coquilles, de colonnes à chapiteaux corinthiens et de frontons triangulaires. Une fenêtre de la même époque les surmonte. Le clocher est couronné par une balustrade décorée et par une flèche octogonale. Il est accompagné par une tourelle d'escalier surmonté par un lanternon. Sous le clocher, une petite chapelle a été aménagée, voûtée sur croisée d'ogives.
Le nef est couverte en charpente avec bardeaux. Elle est suivie d'un chœur de deux travées voûtées sur croisée d'ogives. Il est terminé par un chevet plat, éclairé par une baie à remplage flamboyant.
La porte sud date du XIIe siècle.
Il possède plusieurs chapiteaux historiés.
Sur le mur sud de l'église, un cadran solaire a été gravé et daté (1648).
Au lieu-dit La Gagneraie, il reste quelques vestiges de l'ancien logis seigneurial du XVIe siècle. Le portail plein cintre est surmonté d'un cartouche au blason effacé. Au nord-est, le logis possède des pignons et des pans de murs avec des cheminées à bandeau orné d'écus. A l'angle nord-ouest de l'enceinte, une tour ronde démantelée fut peut-être un pigeonnier.
Le logis privé des Ruaux (XVIe siècle) a conservé une fenêtre à croisée de pierre.
A La Charpraie (privé), il existe encore des vestiges d'un château fort du XIIIe siècle: des douves au nord et une section du mur d'enceinte (comprise dans une construction moderne) au nord-ouest. Ce domaine était un fief relevant de Neuil.
La commune présente plusieurs maisons anciennes...
... ainsi que quelques demeures troglodytiques.
Ce pigeonnier troglodytique est tout ce qu'il subsiste du pigeonnier seigneurial de La Gagneraie qui mesurait 20 m sur 6 m.
Il existe deux lavoirs à Neuil: celui de la rue de La Tour...
... et celui, privé, de la rue de l'église.
Depuis cette rue, on peut observer cette girouette représentant un laboureur.
Sur une maison de la Grand'Rue (n°18), on peut observer cette plaque indicatrice signalant le "Chemin de Grande Circulation n° 57".

Patrimoine disparu:
  • Le pigeonnier circulaire du presbytère qui était situé derrière l'église (détruit pour faire un parking).

Les lieux-dits: Bois-de-l’Éventard, Bois-du-Vau-Robin, Communs-de-Neuil, La Basse-Forêt, La Charbonnière, La Charpraie, La Chênaie, La Fosse, La Gagneraie, La Guetterie, La Lande, La Lijarderie, La Maison-Brûlée, La Mauriçaie, La Milcendière, La Tour, Le Godin, Le Grand-Poirier, Le Marron, Le Pont, L’Éventard, Le Vau-Robin, Les Baigne-Chiens, Les Basses-Mougonnières, Les Bigottières, Les Caves, Les Champs-Blancs, Les Chaumeroyes, Les Hautes-Mougonnières, Les Lizas, Les Marbellières, Les Planchettes, Les Rolliers, Les Ruaux, Les Semis, Les Touches, Les Trois-Croix, Les Varannes, Petit-Bois, Vallées-du-Seigneur, Vaubouin, Vau-Chillou
      Blason de Neuil

      Aucun commentaire:

      Enregistrer un commentaire