Mazières-de-Touraine

Mazières-de-Touraine est un village de l'ouest de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Mazériens et les Mazériennes.
Il a porté les noms de Materiae à la période gallo-romaine puis de Mazeriae et Miseriae au XIIIe siècle. Le 3 décembre 1936, Mazières devint Mazières-de-Touraine.
Coordonnées GPS de Mazières-de-Touraine: 0°25'34"E - 47°22'56"N
Code INSEE: 37150 - Code postal: 37130 - Superficie: 3418 hectares
Altitudes: de 52 à 109 mètres
L'église Saint-Pierre, construite à la fin du XIe siècle (nef unique en petit appareil irrégulier), a été agrandie aux XIIe (clocher-mur et porte de la façade) et XVIIe siècles (chœur rectangulaire à chevet plat). La nef possède un plafond de bois voûté en berceau de 1889. Ses baies latérales (fin du XVe siècle) ont été modifiées en 1892. La sacristie date de 1848. Les vitraux sont du maître verrier Lobin.
Le clocher-mur, soutenu par des contreforts, présente deux baies abritant chacune une cloche. Ces baies sont surmontées par deux hauts gâbles triangulaires couronnées par des croix métalliques.

Sa porte romane en plein cintre (XIIe siècle) possède une archivolte ornée d'une ligne de roses. L'archivolte du portail primitif est encore visible au dessus du nouveau porche. A cette époque, la porte a été légèrement repoussée vers la droite à cause de la construction du clocher. Au-dessus, à différents niveaux, se trouvent deux petites fenêtres en plein cintre condamnées.
Sur cette photographie prise en 1869, on peut voir le porche charpenté qui a été démoli à la fin du XIXe siècle.
Sur son mur sud, un cadran canonial a été gravé. Il indiquait les horaires des offices religieux.
Le vitrail du chevet, non signé, date de 1861. Les autres verrières, des grisailles, sont des œuvres de l'atelier Lobin (Tours, 1892).
La grange seigneuriale de La Barre (fin du XVe siècle) est le seul vestige d'une importante ferme seigneuriale qui servait de poste frontière. Il y existait une chapelle. C'était un fief relevant de la châtellenie de L'Isle, à Mazières.
Le logis privé de La Grange date du XVIe siècle. Ce lieu est un ancien fief relevant des châtellenies des Écluses et de L'Isle, à Mazières.
Dans la rue Pasteur, un cadran solaire portant la date de 1660 a été encastré dans le mur d'une maison.
Une croix, placée sur un amoncellement de pierres, est située au croisement des routes menant à Ambillou et à Saint-Étienne-de-Chigny.
Le château privé de Crémille, ancien logis seigneurial de la paroisse, a été édifié aux XVI et XVIIe siècles puis modifié aux XVIIIe et XIXe siècles. Il a conservé ses douves entourant l'enceinte trapézoïdale, restes de la forteresse primitive ainsi que deux tours au sud-est et au sud-ouest, dont l'une, à clocheton d'ardoises, a été transformée en chapelle. Le château conserve aussi, au nord, une tour, un fenestrage de la Renaissance et deux pilastres indiquant l'emplacement de l'ancienne porte. Il possède un pigeonnier carré. Crémille était un fief relevant, en partie, de la seigneurie de La Châtaigneraie, et, pour l'autre partie, de Rillé. En 1940, il abrita l'ambassade de Chine.
Le château privé de La Touche (jadis La Touche-Charles) a été construit vers 1860 (son parc renferme une éolienne Bollée directement bâti sur un puits).
Le château privé des Méris a été édifié à la fin du XIXe siècle.
Le château privé du Breuil (ancien fief relevant de la châtellenie des Écluses) a été construit aux XVIIIe et XIXe siècles. C'est une ancienne propriété de la famille Courier.
Il existe plusieurs étangs sur le territoire de Mazières: le grand étang de Crémille, l'étang Neuf et l'étang des Émotouses, au nord-ouest; l'étang de l'Île (photo), au nord; l'étang de La Saulaie et l'étang de Bault, à l'est du bourg.

A voir:
  • Le château privé des Landes (XVIe siècle ?).
  • Le moulin à eau du Breuil (XIXe siècle).
  • Les silos de l'époque gauloise (ou gallo-romaine) situés dans le coteau près du moulin du Breuil.
  • Le souterrain refuge de Velantan (fin du Moyen Âge).

Les lieux-dits: Bel-Air, Bellemazières, Bois-Bertaux, Bois-de-Crémille, Bois-de-Jupille, Bois-de-la-Touche, Bois-de-l'Étang-de-l'Île, Bois-de-l'Oucherie, Bois-de-Nousillet, Brimaure, Bruyère-de-Jupille, Carroi-Bascule, Carroi-des-Chapelains, Chaslet, Château-Rousselet, Chauffier, Couléon, Crémille, Garenne-de-Jupille, Hauts-Bois, Jupille, La Barre, La Bélissière, La Besnardière, La Bonnetière, La Borde, La Boulassière, La Bousserie, La Brosserie, La Butte, La Butte-de-l’Épinay, La Charmille, La Fosse-aux-Loups, La Fosse-aux-Mêles, La Fosse-Samedi, La Foucaudière, La Goubaudière, La Grande-Gaudrière, La Grande-Lande, La Grande-Perrée, La Grange, La Hérissonnière, La Hottière, La Maison-Rouge, La Maltière, La Martinière, La Mauricière, La Métairie, La Monière, La Parcoire, La Petite-Gaudrière, La Petite-Perrée, La Pigeonnière, La Quintalle, L'Arclaine, La Renaissance, La Rue-des-Noues, La Simonière, La Touche, La Tremblaie, L'Aunay-des-Bertins, La Valinière, Le Bault, Les Bois-Guillot, Le Breuil, Le Carroi, Le Carroi-la-Taupe, L’Échalerie, Le Geay, Le Mortier, Le Mortier-à-Puits, Le Mortier-Hubert, Le Mortier-Rougeau, Le Moulin-de-Cutaisson, Le Moulin-de-l'Étang, Le Moulin-du-Breuil, Le Pain, Le Petit-Moulin, L’Épinay, Le Pré-Bondy, Le Sablonnay, Le Vau, Le Vaugrellier, Le Vivier-des-Landes, Les Biaunes, Les Brosses, Les Champs, Les Écluses, Les Fosses-Cocu, Les Fourneaux, Les Grandes-Bruyères, Les Landes, Les Maisons-Rouges, Les Méris, Les Pâtureaux, Les Perrous, Les Peumeniers, Les Quatre-Alouettes, Les Renfermés, Les Sablons, Les Tranchandières, Les Trépinières, Les Trois-Dormants, L'Offerrière, L'Oisellière, Louy, Malabry, Mortier-Rondel, Pièce-des-Genêts, Terres-Rouges, Tortecol, Velantan

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire