Loché-sur-Indrois

Loché-sur-Indrois est un village du sud-est de la Touraine. Cette commune est la plus vaste de Touraine (devant Orbigny et Bossay-sur-Claise). Ses habitants sont appelés les Lochéens et les Lochéennes.
Il a porté les noms de: Locheium (1150, charte d'Engebaud, archevêque de Tours), Luchiacus (1156, bulle du pape Adrien II), Parochia de Luchei (1157, charte de l'abbaye de Baugerais). Le 12 décembre 1897, il prend sa dénomination actuelle. Par ordonnance royale du, 25 juin 1823, la commune d'Aubigny est rattachée à Loché. Il existait à Loché une sergenterie fieffée. La châtellenie a d'abord relevé des châteaux de Montrésor et de Sennevières puis du château de Loches.
Coordonnées GPS de Loché-sur-Indrois: 1°13'08"E - 47°05'27"N
Code INSEE: 37133 - Code postal: 37460 - Superficie: 7413 hectares
Altitudes: de 98 à 152 mètres
L'église Saint-Barthélemy-et-Saint-Laurent a été construite aux XIIe (nef) et XIIIe siècles (chœur). De l'église primitive de la fin du Xe siècle, il reste quelques murs en petit appareillage et la colonnette de l'angle sud-est avec son chapiteau archaïque. La porte a deux voussures moulurées de tores retombant sur les chapiteaux de colonnettes engagées. Jadis, on y voyait des traces de peintures. La nef, de quatre travées, est couverte de voûtes modernes. Elle est poursuivie, vers l'est, par un grand chœur carré terminé par un chevet plat. Ce chœur est voûté sur croisée d'ogives et éclairé par trois grandes fenêtres en plein cintre. Le clocher date de 1845.
Au XIIe siècle, cette église était la propriété de l'abbaye de Villeloin qui fut confirmée dans cette possession, en 1150, par Engebaud, archevêque de Tours, et, en 1156, par le pape Adrien IV.
Ce vitrail, représentant Jeanne d'Arc, est signé par J.-P. Florence (Tours, 1903). Les autres verrières sont des œuvres de Julien Fournier et Lux Fournier.
L'ancien presbytère, situé prés de l'église, est devenu la bibliothèque municipale.
L'abbaye cistercienne de Baugerais fut fondée vers 1152 par un prêtre nommé Barthélemy et quatre chevaliers partant en croisade: Renaud de Sennevières, Ulric de Châtillon, Archambaud d'Argy et Guillaume de Montrésor. L'église (photo), dédiée à la sainte Vierge, fut commencée et consacrée en 1184, puis modifiée en 1204 (nef). La nef est devenue un logis d'habitation. Elle comprend trois travées voûtées sur croisées d'ogives à section carrée sans mouluration, ogives qui retombent sur des consoles saillant sur des dosserets. Le chœur rectangulaire (début du XVIe siècle) est en ruines mais il a conservé des éléments de 1184. Ce chœur était accompagné par deux chapelles, une au sud et l'autre au nord. Au sud, le cloître, datant du XVIIe siècle, n'a conservé qu'une partie de la galerie appuyée sur l'église. Les galeries étaient couvertes d'une charpente et d'un toit soutenu du côté du préau par des piliers carrés, dont quatre existent encore, et du côté extérieur par des corbeaux saillant sur le mur de l'église. A l'angle nord-est, l'église présente une porte qui donnait accès au cloître.
Le château privé de Rochefolle date des XVIIIe et XIXe siècles.
Située dans la forêt de Beaugerais, la pyramide de Saint-Hubert a été édifiée par le comte Branicki en 1892. Elle a pour modèles les pyramides de la forêt de Loches.
Dans la rue du stade, on peut découvrir l'ancien lavoir communal en bois.
Le château privé de Loché (XVIe siècle) possède une tour circulaire d'escalier dont le toit était surmonté d'un lanternon retiré en 1927. Il avait des fortifications (détruites au XIXe siècle) et des douves pentagonales (en partie comblées au XIXe siècle). Son pont-levis était encore visible au XIXe siècle.

A voir:
  • Les châteaux privés: La Roche (1654) et Nointeau (1857).
  • L'ancien presbytère d'Aubigny (1784).
  • La croix de mission du lieu-dit Chêne-Derlin (1928).
  • Le puits de La Claie (à toit conique)
Patrimoine disparu
  • L'église d'Aubigny.

Les lieux-dits: Aubigny, Avranches, Beaugerais, Bois-de-Beaugerais, Bois-de-la-Claie, Bois-de-la-Reminière, Bois-de-Saint-Paul, Bois-de-Villiènne, Bois-du-Coudray, Candeau, Chêne-Derlin, Croix-Boubin, Gratte-Paille, Guche-Pie, La Basse-Cossonnière, La Basse-Lande, La Basse-Rairie, La Basse-Touche, La Bédinière, La Berthonnière, La Binellerie, La Boulaie, La Brêlerie, La Bruère, La Cave-aux-Renard, La Chalonnerie, La Claie, La Cour, La Creusonnerie, La Croix-Mollette, La Gironnnerie, La Gitonnière, La Guignardière, La Haute-Cossonnière, La Haute-Lande, La Haute-Rairie, La Haute-Touche, La Huttière, La Jabotterie, La Jariolle, La Juberdière, La Lardière, L'Aleu, La Maison-Neuve, La Marjolaine, La Meillerie, La Métairie-du-Bois, La Mosellerie, La Motterie, La Niverdière, La Noue-de-la-Bourre, La Patrie, La Penneterie, La Perrellerie, La Perrottière, La Pinaudière, La Recordière, La Reignière, La Reminière, La Rennerie, La Roche, La Sansonnière, L'Aubardière, La Villate, Lausanne, Le Bois-Augé, Le Cabinet, Le Chêne-Confessé, Le Chêne-du-Roi, Le Cœur-du-Bois, Le Coudray, Le Four-à-Chaux, Le Grand-Fossé, Le Grand-Ormeau, Le Grand-Village, Le Marandet, Le Marchais-Long, Le Moulin-du-Puits, Le Pain, Le Pavillon, Le Puits, Le Puits-Fondu, Le Rein-du-Bois, Le Saut-de-la-Biche, Le Village-Babault, Les Augers, Les Aulnes, Les Babaudières, Les Billes, Les Brissettes, Les Brosses, Les Bruyères-de-la-Rennerie, Les Carroirs, Les Chaumes, Les Chéraux, Les Fleurettes, Les Grands-Ruts, Les Marnières, Les Moineaudières, Les Monts, Les Planches, Les Poiriers, Les Saulaies, Les Trois-Culottes, L'Hirondelle, Marlay, Nouinteau, Oliveau, Orsay, Pavillon, Riffé, Roche, Rochefolle, Vaurigault, Villienne

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire