Azay-sur-Indre

Azay-sur-Indre est une commune de l'est de la Touraine, située au confluent de l'Indre et de l'Indrois. Ses habitants sont appelés les Azéens et les Azéennes.
Elle a porté les noms de: Aziacum (vers 1096, cartulaire de l'abbaye de Noyers), Azai (vers 1109, cartulaire de Noyers), Parochia Aizaici (vers 1160), Azay-le-Cardonne (XVIe siècle) Azay-le-Chétif et Azay-le-Chadieu (de 1586 jusqu'à la fin du XVIIIe siècle).
Coordonnées GPS d'Azay-sur-Indre: 0°56'47"E - 47°12'29"N
Code INSEE: 37016 - Code postal: 37310 - Superficie: 1389 hectares
Altitudes: de 61 à 106 mètres
L'église Saint-Crépin-et-Saint-Crépinien a été construite à la fin du XIe siècle (nef unique, abside semi-circulaire et base du clocher) et modifiée aux XVe (chœur), XVIe (chapelle seigneuriale et porte sud) et XVIIe siècles (haut du clocher). La façade est percée par une porte en plein cintre à deux rouleaux dont les arêtes sont chanfreinées. Elle est décorée par un double ligne de festons opposés. L'archivolte est ornée par des palmettes. L'étage du clocher est ajouré, sur chaque face, par deux baies en plein cintre non moulurées.
Un des vitraux de cette église représente les saint Crépin et Crépinien dont elle porte les noms.
Le château privé d'Azay (fin du XVe siècle) a été rénové aux XVIIe et XIXe siècles. Il est constitué de deux logis en équerre dont les fenêtres ont perdu leurs croisées de pierre. Les fenêtres sont surmontées de lucarnes avec pignons à crochets. La tour carrée est couronnée de créneaux et de mâchicoulis fantaisistes. Son pigeonnier-porche (XIXe siècle) se présente sous la forme d'un portail voûté en ogive surmonté par une fuie octogonale en brique. Il contient des boulins en poterie vernissée.
Le manoir privé de La Follaine ou La Folaine (XVe siècle) possède une tour circulaire au sud, un logis rectangulaire et une échauguette en encorbellement supportée par un cul-de-lampe à l'Est (celle de l'ouest a disparu). Au nord, deux lucarnes moulurées sont surmontées d'un gâble. Ce manoir a été restauré en 1648. La chapelle, transformée en grange, présente une porte en arc surbaissé. Elle était éclairée, côté cour, par une haute fenêtre.
Le manoir privé de Bergeresse, bâti au XIVe siècle par les religieux de la Chartreuse du Liget, a été agrandi au XVIIe siècle (partie ouest du bâtiment). Il présente une tour d'escalier hexagonale au nord, une galerie en briques et charpente au sud, une grange dîmière du XIVe siècle et une chapelle renfermant des fresques du XVIe siècle découvertes en 1949 (saint Christophe, saint Gabriel, saint Georges, la Vierge, le Père Éternel). Bergeresse était un fief relevant du Fau (Reignac).
Près de l'église, on peut observer la belle enseigne de la bibliothèque Claude Vielle.

A voir:
  • Les deux moulins à eau sur l'Indrois: le moulin de La Follaine et le moulin de Morillon.

Les lieux-dits: Bas-Chamboisson, Haut-Chamboisson, La Beauce, La Bihourderie, La Bordiche, La Courance, La Couture, La Couture-du-Fresne, La Follaine, La Fosse-du-Prieuré, La Garenne, La Grande-Planche, La Grange-des-Champs, La Roche-aux-Lièvres, La Taille-des-Beauces, Le Bout-de-l'Aireau, Le Champoué, Le Grand-Bergeresse, Le Paradis, Le Petit-Bergeresse, Le Pressoir, Le Roulet, Les Beauces, Les BeugnonsLes Cacaudiaux, Les Champs-Volants, Les Chevriers, Les Closeaux, Les Coulées, Les Grelettières, Les Malcroissantes, Les Pâtureaux, Les Piraults, Les Robins, Les Ruttons, Les Sables, Les Vignes-Blanches, Morillon, Pièce-de-la-Garenne, Pièce-de-la-Vendée, Pièce-du-Château, Pièce-du-Chesneau, Prairie-Cottière, Prairie-de-la-Motte, Prairie-des-Moutons, Vignes-de-la-Follaine, Vrilly
    Blason d'Azay-sur-Indre
    source: L'Armorial de France

      Aucun commentaire:

      Enregistrer un commentaire