Betz-le-Château

Betz-le-Château (Betz se prononce Bai) est une commune du sud de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Castelbessins et les Castelbessines.
En 868, une charte de l'abbaye de Cormery indique qu'elle était une viguerie sous le nom de Vicaria Becensis. Par la suite, elle a porté les noms de: Bez (1208, cartulaire de la Merci-Dieu),  Bés (1290, pouillé de Tours), Bez (XIIIe siècle, cartulaire de l'archevêché de Tours), Betz (1448) et, enfin, Betz-le-Château (décret du 13 août 1920). La châtellenie relevait des châteaux de Loches et de Reignac. En 1746, ce territoire fut inclus dans le marquisat de Verneuil au profit d'Eusèbe Chaspoux.
Coordonnées GPS de Betz-le-Château: 0°55'18"E - 46°59'30"N
Code INSEE: 37026 - Code postal: 37600 - Superficie: 4688 hectares
Altitudes: de 91 à 144 m
L'église Saint-Étienne (église souvent ouverte), construite au XIIe siècle (chœur et abside), a été modifiée en 1430 (chapelle seigneuriale et clocher). En 1844, la sacristie a été bâtie. En 1877-1878, la nef a été rallongée vers l'ouest d'une travée puis, en 1886, de deux autres travées et de la façade. Elle a reçu des voûtes de brique. Cette même année, une abside polygonale a été rajoutée à la chapelle.
Le chœur, composé d'une travée voûtée sur une croisée d'ogives profilées d'un tore, est surmonté par le clocher carré du XVe siècle. Les ogives du chœur retombent sur les chapiteaux de quatre colonnes engagées. Deux de ces chapiteaux sont décorés de feuillages, un autre représente l'Annonciation, le quatrième Daniel entre deux lions. Trois fenêtres en plein cintre éclairent l'abside semi-circulaire voûtée en cul-de-four. La chapelle seigneuriale, dédiée à saint Jean-Baptiste, comprend une travée voûtée sur ogives et éclairée par une fenêtre à remplage flamboyant.
Son chevet, très élevé, s'appuie sur une assise en gradins.
Cette église renferme de nombreux vitraux dont celui-ci, signé par J.-P. Florence en 1896, qui représente Notre Dame de Lourdes, le Sacré Cœur de Jésus et Jeanne d'Arc. Les autres verrières sont des œuvres de Julien-Léopold Lobin, Lux Fournier et Van Guy.
Une pierre tombale indique une chronologie, très incomplète, des ancêtres de Jacques de Betz. Elle a été gravée, à sa demande, en 1503, après le décès de son père, Pierre de Betz, en 1501. Elle est surmontée par une tête sculptée de chevalier.
Derrière l'église, on peut encore voir la motte castrale datant de la fin du Xe siècle ou du début du XIe siècle.
En 1961, la création d'un parking a détruit un quart environ de cette motte. Mais, ceci a permis de mettre à jours sept silos à grains enterrés (vus désormais en coupe). Ces silos, appelés des ponnes dans le sud de la Touraine, étaient fermés à l'aide de grosses pierres.
Le château a été bâti aux XIVe et XVe siècles. Du logis principal à quatre étages (XVe siècle), il ne reste que la partie quadrangulaire Est flanquée, au Sud-Est, d'une tour ronde (dans laquelle se situe la chapelle), d'une tour polygonale contenant un escalier au Sud-Ouest et d'une tour-donjon carrée au Nord-Est. Sous la tour ronde, se trouve une salle voûtée en coupole où l'on ne pouvait accéder que par un trou situé au niveau de la clef. Sous le château, sont creusés des souterrains étroits, avec moyens de défense, magasins d'approvisionnement et fontaine.
Le château privé de La Bertaudière présente un logis de 1570 avec une tour carrée d'escalier et, depuis le XVIIe siècle, deux pavillons d'angle. Il a été restauré en 1779. C'était un fief relevant de Reignac.
Près de l'église, on peut observer cette maison construite en 1875 dans le style du XVIe siècle (avec un haut pignon et des fenêtres à meneaux).
Sur son angle sud-est, une niche contient un saint surmonté par un animal ailé.
En 770, Charlemagne donna une propriété, située dans le bois des Clairets (ou Clérais), au Chapitre de Saint-Martin de Tours. En 1562 et en 1569, les Huguenots détruisirent, dans la région, des églises et des châteaux. Le Chapitre utilisa les arbres des forêts qu'il possédait pour reconstruire ces édifices. La forêt des Clairets était alors partagée entre le chapitre et l'évêque d’Angoulême et deux bornes, dites bornes de Saint-Martin, furent placées, en 1565, pour délimiter les parcelles. L'une d'entre elles porte une inscription très effacée, StMQDR, et, sur l'autre face, la lettre D.
Il existe au moins deux lavoirs à Betz: celui de la rue de la Forge...
... et celui de la place Saint-Martin.
Sur la rive d'un des étangs de la Philipponnière, on peut découvrir cet ancien abri pour bateaux.
Dans le bourg, cet ancien magasin de "Modes" est maintenant fermé.
Le manoir privé de La Saulaie (1901) possède, dans son parc, un pigeonnier du XVIIIe siècle.

A voir:
  • Les vestiges d'un moulin à eau sur le Brignon.
  • L'ancienne commanderie de l'ordre de Malte fondée en 1780 à La Philipponnière.
  • A La Châtre, les traces d'un oppidum gallo-romain s'étendant entre deux vallons sur 20 à 30 hectares.
  • Le vieux puits de La Brangeaudière.
 Patrimoine disparu
  • Le château de L’Étang, au bord du Brignon.

Les lieux-dits: Angeneau, Bois-de-Chevreux, Bois-de-la-Grandière, Bois-de-la-Place, Bossin, La Baillaudière, La Basse-Bretonnière, La Bertaudière, La Biche, La Bienvenue, La Blondière, La Bourdairie, La Brangeaudière, La Bretonnière, La Bruère, La Châtre, La Chevrière, La Chevronnière, La Chifoulière, La Croix-de-la-Rose, La Doreterie, La Faisanderie, La Feutrie, La Folie, La Forge, La Française, La Goulardière, La Grande-Audemoire, La Grande-Thilouardière, La Grandière, La Gravelle, La Grenouillère, La Groletière, La Haute-Bretonnière, La Haute-Doreterie, La Herse, La Laudière, La Malgagne, La Marlatière, La Marnière, La Métairie-Robert, La Michellière, La Patouillère, La Perruche, La Pertière, La Petite-Audemoire, La Petite-Thilouardière, La Pèzerie, La Philipponnière, La Pilaudière, La Pineauderie, La Piterne, La Rabinière, La Ricardière, La Saisie, La Saulaie, L'Aubier, L'Aulnaye, La Vauloire, La Vernaterie, La Victoire, Le Bichot, Le Bois-Colas, Le Bois-de-la-Ré, Le Bois-Rougé, Le Catichon, Le Marchais-Trugis, Le Mont-Dore, Le Moulin-de-l’Étang, Le Moulin-de-Pongereau, Le Pâtureau, Le Petit-Chêne, Le Petit-Frêne, Le Poirier-des-Entes, Le Poirier-du-Loup, Le Pressoir, L'Ermitage, L'Espérance, L’Étang, Le Tivoli, Le Verger, Le Vignou, Le Village-aux-Moreaux, Les Augeries, Les Baraudières, Les Basses-Bordes, Les Basses-Tailles, Les Belles-Danses, Les Bergeons, Les Bournaichères, Les Bournais, Les Brûlots, Les Chevris, Les Clairets, Les Cornetteries, Les Courtinais, Les Effes, Les Girardières, Les Hautes-Bordes, Les Hauts-Bergeons, Les Métairies, Les Michouet, Les Montrotières, Les Petites-Gencinières, Les Piauderies, Les Poirés, Les Raimbaudières, Les Raimbaux, Les Rangers, Les Robinières, Les Sapins-des-Cornetteries, Les Septiers, Les Terres-Noires, Les Vallées, Les Vauzelles, Les Verdeaux, Pet-de-Grole, Taille-de-Brêt, Taille-de-la-Chillerie, Taille-de-la-Pertière, Trompe-Souris, Village-aux-Moreaux, Voslois
    Communes voisines: Esves-le-Moutier, Ferrière-Larçon, La Celle-Guenand, St-Flovier, St-Senoch, Verneuil-sur-Indre
    Blason de Betz-le-Château

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire