Ciran

Ciran est un village du sud de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Ciranais et les Ciranaises.
Il a porté les noms de: Cisomagus, Cisomagensis vicus (VIe siècle, Grégoire de Tours), Cysen (1290, pouillé de Tours), Cisein (1336, pouillé de Tours) et Ciran-la-Latte (de 1575 au XIXe siècle). Des XVe au XVIIIe siècles, le fief appartint au chapitre de la cathédrale de Tours.
Coordonnées GPS de Ciran: 0°52'25"E - 47°03'34"N
Code INSEE: 37078 - Code postal: 37240 - Superficie: 1386 hectares
Altitudes: de 77 à 131 m
L'église Saint-Symphorien a été construite au XIe siècle (la partie de la nef avec des murs en petit appareil irrégulier). Dans le mur sud, on remarque le clavage d'une porte. Sauf deux fenêtres en plein cintre perçant le mur sud, les baies datent du XIXe siècle.
Elle a été agrandie au XVe siècle (chœur rectangulaire à chevet plat percé de baies flamboyantes) et en 1885 (nef prolongée vers l'ouest et deux chapelles latérales, formant croisillons du transept, dédiées à la Vierge et à saint Joseph). Le clocher en charpente, surmonté d'une flèche octogonale, a été refait en 1593 et en 1889. Le portail ouest est percé en 1789. Cette église a été restaurée en 1889 par l'architecte Eugène Leroux.
Le retable de la fin du XVIIe siècle est d'inspiration baroque. Les trois statues (le roi David, Salomon et, en haut, saint Symphorien) ont remplacé, au XIXe siècle, les statues d'origine. L'autel serait l’œuvre de l'artiste tourangeau Bayon (XIXe siècle).
Cinq vitraux sont des œuvres de l'atelier Lobin (photo: sainte Marguerite), trois de A. Clément et deux de Lux Fournier.
Près du mur sud de l'église, dans l'ancien cimetière, deux couvercles de sarcophages datent de l'époque mérovingienne (du Ve au VIIIe siècles). Le plus grand porte une croix poitevine sculptée.
Le château privé de La Roche-Berthault a été édifié à la fin du XVe siècle par Jean II Grellet. Le logis rectangulaire est flanqué, au milieu de la façade Est, d'une tourelle d'escalier polygonale du XVe siècle et, au nord-ouest, d'une tour cylindrique du XVIe siècle. Au XIXe siècle, il a été prolongé au sud par un bâtiment de même style. Ce château possède une chapelle de 1620 dédiée à sainte Anne. La Roche-Berthault était un fief relevant du château de Loches.
Le château privé des Repénellières a été bâti au début du XIXe siècle.
Le manoir privé du Rocheron (XVIIe siècle) a été remanié au XIXe siècle. Il est organisé autour d'une cour carrée et présente, à l'angle Sud-Est, un bâtiment à toiture en pavillon (à quatre pentes).
Le moulin Pottier porte le nom de son meunier de 1460, Ellie Pottier. Sa roue est actionnée par l'Esves.
Ciran possède deux lavoirs: celui de la rue Georges-Sand (de 1905)...
... et celui situé près des Repénellières.

Les lieux-dits: Beaugé, Bellevue, Bois-des-Babinières, Bois-des-Sapins, Chante-Clair, Ferreau, Font-Vive, La Barasserie, La Bouchetterie, La Bouchonnerie, La Cave-du-Mulet, La Chaumine, La Chauvellière, La Hurballière, La Jeannière, La Maison-Brûlée, La Maupinerie, La Ménantière, La Pointe, La Roche-Bertault, La Roche-Nason, La Silonnière, La Thévaudière, La Vertraie, Le Bas-Plessis, Le Grand-Aulnay, Le Gué-Menier, Le Haut-Plessis, Le Noir-des-Gueux, Le Petit-Moulin, Le Puits, Le Rocheron, Le Sablonnet, L’Étang, Les Basses-Repénellières, Les Bordes, Les Bournais-Dauphin, Les Caves, Les Daviailles-Bonnet, Les Fourneaux, Les Galles-Pierres, Les Grandes-Daviailles, Les Grands-Prés, Les Lauderies, Les Lies, Les Marais, Les Petites-Daviailles, Les Repénellières, Les Touches, Les Vérineries, L'Hôpitau, Moulin-de-la-Roche, Moulin-Pottiers, Moulin-Vachereau, Pièce-de-la-Fosse, Pièce-du-Poirier, Plaisance, Rouvre, Touchelet, Versailles

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire