Luzé

Luzé est un village du sud de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Luzéens et les Luzéennes.
Il portait le nom de Luzaïcum au XIe siècle puis de Luzaïum au XIVe siècle. En 1768, ce fief appartenait à Louis de Rancher.
Coordonnées GPS de Luzé: 0°27'10"E - 47°01'24"N
Code INSEE: 37140 - Code postal: 37120 - Superficie: 2030 hectares
Altitudes: de 65 à 129 mètres
L'ancienne abbaye bénédictine de Bois-Aubry (congrégation de Tiron) a été fondée au XIIe siècle. Avant 1138, c'était le prieuré Saint-Michel. Abandonnée à la Révolution, elle fut en partie détruite au début du XIXe siècle. L'église, construite au XIIe siècle (murs latéraux de la nef), a été modifiée aux XIIIe (deux chapelles à chevet plat donnant sur l'Est du transept) et XVe siècles (clocher carré et nouvelle façade). L'ancienne façade subsiste derrière la nouvelle.
Le bâtiment (XIIe siècle) perpendiculaire à l'église, constituant le bras sud du transept, renferme, au rez-de-chaussée, la salle capitulaire divisée en deux nefs de trois travées voûtées sur croisées d'ogives et, à l'étage, le dortoir des moines éclairé par des petites fenêtres en plein cintre. La salle capitulaire s'ouvre, à l'ouest, sur le cloître qui a été détruit. Au sud, un passage unissait ce bâtiment à l'aile des cuisines et du réfectoires, en ruines.
Le côté ouest de la cour est occupé par un bâtiment reconstruit au XIVe ou au XVe siècle qui comprenait le logis de l'abbé et le logement des étrangers (où hôtel des Convers). Le logis abbatial est en ruines. L'hôtel est constitué, au rez-de-chaussée, par une vaste salle (peut-être le réfectoire) et, à l'étage, par un dortoir.
A l'angle sud-est de ces bâtiments conventuels, subsiste une partie des fortifications de l'abbaye. Elles avaient été bâties au XVe siècle.
Près de cette abbaye, un petit cimetière orthodoxe renferme la tombe où reposent les cendres (inhumées en 1990) de l'acteur américain Yul Brynner (1920-1985).
Au nord-ouest de l'abbaye, se trouve une ferme du XVe siècle.
L'église romane Saint-Gervais-et-Saint-Protais date du XIIe siècle mais a été remaniée aux XVe (chapelle latérale), XVIIe, XVIIIe (abside) et XIXe siècles. La nef, couverte en charpente, est accompagnée au nord par la petite chapelle du XVe siècle, couverte d'une fausse voûte du XIXe siècle. La nef aboutit à une travée, placée sous le clocher, couverte d'une voûte de brique du XIXe siècle, suivie par une abside à cinq pans couverte de fausse voûtes et éclairée par des fenêtres en plein cintre.
Elle renferme, entre autre, deux vitraux (XIXe siècle) de l'atelier Lobin de Tours représentant les deux saints qui ont donné son vocable à l'édifice.
Près de l'église, le monument aux morts, inauguré en 1921, a été réalisé par la maison Gaullier (Démas successeur) du Mans.
Le château privé de Franc-Palais a été édifié au XVIIIe siècle puis remanié au XIXe siècle. Les communs conservent quelques vestiges de constructions du XIIIe siècle et une fenêtre à croisée de pierre. C'était une châtellenie relevant de la baronnie de Marmande.
Le manoir privé de La Brochetière, construit au XVIIe siècle, a été transformé en ferme et sa chapelle en écurie. Le logis, couvert d'un toit d'ardoises à quatre pans, se trouve au milieu de bâtiments plus récents.
Le manoir privé de La Touche-Norioux (XVIIe siècle) comprend un bâtiment rectangulaire flanqué, au nord-ouest, d'une tour cylindrique dont le toit conique, en ardoises, est soutenue par une corniche à modillons. A l'angle sud-est du logis, une tourelle carrée a été arasée obliquement au sommet. Au, sud de la cour, il existe les vestiges d'une chapelle: son toit est en partie arraché et il ne subsiste de sa porte que les pieds-droits et les premiers claveaux de son arc en plein cintre.
Le pigeonnier de Saint-Blaise (XVIIe siècle) appartenait au prieuré de Saint-Blaise (fondé au XIVe siècle) qui dépendait de l'abbaye de Bois-Aubry. C'est une fuie ronde en moellons de grès jaune qui est semi-enterrée (3,60 mètres de profondeur). Elle renferme 1540 trous de boulins (nids de pigeons). Son toit, couvert de tuiles, présente trois lucarnes à double ouverture.
Le pigeonnier du Pont-Amboisé possède un toit couvert de tuiles avec une lucarne à quadruple ouverture.
Derrière la mairie, sur la Bourouse, on trouve le lavoir communal restauré en 1999.

A voir:
  • Deux moulins à eau: le moulin de Luzé et le moulin du Lac.
Patrimoine disparu
  • Le château de Galerne dont il subsiste les vestiges d'un corps de bâtiment avec retour d'angle. Il était déjà signalé comme étant en ruines, au XVIIIe siècle, sur la carte de Cassini.

Les lieux-dits: Anières, Beauregard, Bois-Aubry, Bois-de-Franc-Palais, Bois-de-Villevert, Franc-Palais, Galerne, Grange-Neuve, Juche-Pie, La Besnardière, La Binellière, La Bondonnière, La Brochetière, La Gleterie, La Grande-Maison, La Guenaudière, La Melletière, La Morellière, La Perrière, La Roche, La Ropetière, La Sicardière, La Touche-Neuve, La Touche-Norioux, La Treillaye, La Vrilletterie, Le Bas-Monteil, Le Haut-Monteil, Le Moulin-du-Lac, Le Petit-Marigny, Le Pont-Amboisé, Le Prieuré, Le Roc, Les Bouins, Les Bruyères-de-Grange-Neuve, Les Coupeaux, Les Doubleaux, Les Doues, Les Godins, Les Lésinières, Les Places, Les Poiriers, Les Renardières, Les Reveillaux, Les Varennes, Saint-Blaise, Villevert

    Chambres d'hôtes (Bed and Breakfast)
    Gîte

    1 commentaire:

    1. Le site de l'Abbaye R.S.M. de Bois-Aubry (M.H. classé en 1944, et tombe de Yul Brynner) est visitable. Vous trouverez toutes les infos concernant les visites sur le site officiel de l'Abbaye: www.abbayedeboisaubry.fr Des gîtes sont également disponibles sur le site même de l'Abbaye de Bois-Aubry (site officiel: www.abbayedeboisaubry.eu)

      RépondreSupprimer