Sonzay

Sonzay est un village du nord-ouest de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Sonzéens et les Sonzéennes.
Au IXe siècle, il apparaît sous le nom de Segunciacus. C'était une châtellenie relevant de Saint-Christophe. Elle fut la possession des seigneurs de la Motte-Sonzay. L'ancien prieuré-cure dépendait de l'abbaye de Marmoutier.
Coordonnées GPS de Sonzay: 0°27'45"E - 47°31'33"N
Code INSEE: 37249 - Code postal: 37360 - Superficie: 4834 hectares
Altitudes: de 78 à 139 mètres
L'église Saint-Genest, construite au XIIe siècle (façade ouest, portail en arc brisé circonscrit dans deux rouleaux en plein cintre dont l'un est mouluré d'un tore, abside semi-circulaire voûtée en cul-de-four et éclairée par trois fenêtres en plein cintre, clocher carré (de quatre étage) flanqué d'une tourelle d'escalier et une chapelle latérale servant de sacristie), a été remaniée au XVIe siècle (nef de cinq travées, collatéral nord de cinq travées et chœur carré voûté d'ogives).
Elle possède plusieurs gargouilles (surtout sur sa partie nord).
Cette église renferme plusieurs vitraux. Celui-ci, représentant saint Martin et saint Joseph, est signé par U. Gaudron et E. Lobin (Tours 1924).
Un vitrail de 1545 représente Dieu le Père étendant les bras (en haut), l'Annonciation (au milieu) et saint Joseph et le donateur en prière (en bas).
On peut aussi découvrir plusieurs statues dont celle de sainte Barbe.
La statue en pierre polychrome de sainte Madeleine date de la fin du XVe siècle.
Le château privé de La Motte-Sonzay, bâti vers 1507 par Antoine de Loubes, a été modifié aux XVIIe et XIXe siècles. L'aile principale, orientée nord-sud, a ses deux étages soutenus par une double série de colonnes superposées, et terminés par une corniche ornée de rosaces. A l'union des deux ailes, dans la cour, se trouve une tourelle d'escalier. Les tours d'angle datent du XIIIe siècle. La tour sud-ouest, avec un toit conique surmonté d'un clocheton, fut transformée en chapelle. Il a remplacé un château des XIIe et XVe siècles.
Au début de la Seconde Guerre mondiale, ce château a abrité l'ambassade de la Roumanie.
Le château privé des Cartes a été construit au XVIIIe siècle par la famille de la Rüe du Can de Champchevrier. Le logis comprend deux niveaux et un comble avec lucarnes. La travée centrale est surmontée par un fronton triangulaire. Au XIIIe siècle, ce domaine était un fief appartenant à l'abbaye de Marmoutier.
Le manoir privé de La Nouvetière a été édifié des XIIe au XVIIIe siècles. L'entrée de la cour, au fond de laquelle se trouve le logis, est marquée par deux gros piliers aux pierres appareillées en bossage. La façade sud du logis est symétrique avec une porte centrale surmontée d'un fronton et, de parte et d'autre, une grande baie. Le comble est éclairée, de ce côté, par une lucarne à fronton. Une tour ronde, à l'angle sud-ouest, a été percée au début du XXIe siècle d'une fenêtre. Cet endroit, qui s'appelait La Louvandière en 1692, relevait de la commanderie du Gast.
Au Gast, la chapelle gothique, dédiée à saint Nicolas, de l'ancienne commanderie de l'ordre du Temple, puis de l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem, date du XIIIe siècle. Sa façade présente une porte en arc brisé dont l'unique rouleau et les jambages ont leur arête abattue par un chanfrein. L'archivolte est moulurée d'un tore et d'un cavet. Un triplet ajoure le mur du chevet. La voûte en berceau légèrement brisé est partiellement détruite. Cette chapelle a été transformée en grange.
Dans la forêt située à l'Est du village, Le Mortier-aux-Moines possède un petit pigeonnier cylindrique (au centre de la photo). En 1030, ce domaine apparait dans les textes sous le nom de Morterium Belli. A la même époque, un chevalier nommé Ingelger le donna à l'abbaye de Marmoutier.
Entre le château des Cartes et le manoir de La Brosse, on peut observer cette tour, vestige d'un ancien moulin à vent.
Le curieux local en briques de répétition de la fanfare a été construit en 1882.
Il y a deux lavoirs à Sonzay, rue de la Baratière (1ère photo) et rue Saint-Genest (2ème photo).

A voir:
  • Le manoir privé de La Brosse (XVIe siècle) qui relevait du fief des Gaudières.

Les lieux-dits: Béanou, Bel-Air, Belle-Vue, Bois-de-la-Motte, Bois-de-Toucheneau, Bois-du-Mortier-aux-Moines, Bresme, Calypso, Chéray, Cherbourg, Fontenelle, Gironde, Gréviers, La Baratterie, La Baronnière, La Barre, La Baumerie, La Belle-Étoile, La Bergerie, La Billette, La Blanchetière, La Brosse, La Butte, La Caltière, La Carauderie, La Carte, La Chevaleraie, La Chupraie, La Collinière, La Coquetière, La Croix-de-la-Rue, La Croix-Piette, La Croix-Vannière, La Faucherie, La Fontaine-Baigne-Chien, La Frémillère, La Gaillarderie, La Galinière, La Gautraye, La Goëtière, La Grange, La Grue, La Guérinière, La Guerre, La Guignetière, La Harpinerie, La Haute-Soudrière, La Hutte, La Maison-Brûlée, La Maison-d'Ardoise, La Maltière, La Ménardière, La Motte, La Noue, La Nouvetière, La Petite-Collinière, La Picauderie, La Pinaudière, La Planche-de-Rillé, La Porte, La Rabotière, La Saudraie, La Sauvagine, La Sergenterie, La Tonnerie, La Triquetière, L'Aurière, La Vallée, Launay-la-Vacherie, Le Bey, Le Breuil, Le Clos-d'Olivier, Le Gast, La Gautray, Le Grand-Baugé, Le Gué-de-Launay, Le Gué-la-Berthe, Le Haut-Bois, Le Mortier-aux-Moines, Le Mortier-Brosset, Le Moulin-Douzil, Le Petit-Baugé, Le Petit-Chéray, Le Petit-Cherbourg, Le Petit-Roti, Le Petit-Souper, Le Pin, Le Point-de-Vue, Le Ripray, Le Signal, Le Tertre, Les Bardellières, Les Blanchetières, Les Bordes, Les Bourdinières, Les Bourrelières, Les Buttes, Les Cartes, Les Corbeaux, Les Grandes-Rivières, Les Landes, Les Maisons-Rouges, Les Mousseaux, Les Pistoles, Les Rogueries, Les Souillais, Les Touches, L'Hérissière, Mont-Gratté, Moulin-de-la-Basse-Soudrière, Moulin-de-la-Varenne, Moulin-Grolleau, Moyou, Parc-Chauveau, Roquette, Tartifume, Toucheneau, Tournelune, Viersai
    Blason de Sonzay

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire