Thizay

Thizay est un village de l'ouest de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Thizéens et les Thizéennes.
Il a porté les noms de: Tizeium (1226, charte de Guillaume Achard, chevalier), Tisay (1290, pouillé de Tours) et Tyzay (1314, cartulaire de l'archevêché de Tours). Le fief, relevant du château de Chinon, appartenait en 1620 à Henriette de Joyeuse, duchesse de Guise et grand-mère de la Grande Mademoiselle.
Coordonnées GPS de Thizay: 0°08'36"E - 47°09'56"N
Code INSEE: 37258 - Code postal: 37500 - Superficie: 692 hectares
Altitudes: de 27 à 100 m
L'église Saint-Maurice, construite au XIIe siècle, a été, en grande partie, rebâtie au XVe siècle et très restaurée en 1676 et en 1885.
La façade, le clocher-porche, la nef et une partie des murs de la sacristie datent de 1885. La moitié ouest du mur sud, sur lequel est appuyé un porche en charpente, est la seule partie intacte de l'édifice du XIIe siècle. Ce mur a conservé le clavage de la porte en plein cintre primitive. Au XVe siècle, sous cet arc fut ouverte une nouvelle porte en anse de panier ornée, à la clef et aux angles de petites accolades.
Couverte d'une voûte de brique de 1885, la nef est reliée à un chœur du XVe siècle, restauré au XVIIe siècle, accompagné de petites chapelles latérales.
Plusieurs bateaux ont été gravés sur ses murs extérieurs: ce sont des ex-voto de mariniers de Vienne.
Cette église ne renferme qu'un seul vitrail intéressant...
... et un bénitier orné de deux têtes humaines et datant du XIIe ou du XIIIe siècle.
Cette statue de saint Maurice a été retrouvée, enfouie dans la terre, en 1881 mais la date de sa réalisation reste inconnue. Le saint devait tenir une lance.
Le dolmen de la Pierre-Couverte (ou dolmen du Coteau Matté) se trouve sur le plateau dominant le bourg (prendre la ruelle au dessus de l'église). Il mesure environ 2,70 mètres de haut, 7,50 mètres de long et 5 mètres de large.
Le château privé de La Grande-Gaudrée (XVe et XVIe siècles) a conservé son logis flanqué d'une tour carrée et d'une tour en fer à cheval (du XIVe siècle). Son donjon est en ruines. Le pigeonnier circulaire du XVIe siècle (à droite), surmonté d'un dôme en pierre et d'un lanternon, est, en fait, une ancienne tour défensive réaménagée. Une tour ronde de 20 m de haut a été détruite vers 1931.
Le château privé de Frau (XVIe siècle) est composé d'un logis rectangulaire, d'un pavillon carré auquel est accolée une tour carrée et d'une galerie ajourée par deux baies jumelles et par une baie simple (d'abord posée sur un encorbellement puis, à la fin du XVIIe siècle, sur trois arcades). Sur la cour, une porte en plein cintre est surmontée par un cartouche et par un fronton triangulaire où des armoiries furent bûchées. On aperçoit, à gauche, le sommet du clocher-pignon de sa chapelle.
Le pigeonnier carré (XVIIe siècle) du château privé de Vaumenaise possède un toit à quatre pans surmonté d'un lanternon octogonal. Il renferme 991 boulins (nids de pigeons). Le château (XVe et XVIe siècles), après avoir été partiellement détruit, a été remanié en 1759.
Sur le mur Est de l'école, ce cadran solaire a été créé par les élèves de l'année 2001-2002. Ils ont été aidés par le céramiste américain Charles Hair qui habite la commune.
Le lavoir de 1885, avec toit à impluvium, est situé dans la rue de la Mairie.
Ce cercle de clochettes (avec manivelle) d'une maison proche de l'église est particulièrement original.
Thizay possède son girouet dont la partie centrale représente des feuilles de chêne vert (ou yeuse) ainsi qu'un graffiti (un bateau) gravé sur un mur de l'église.

A voir:
  • Les habitations troglodytiques.
Patrimoine disparu
  • La chapelle Saint-Jacques, signalée en 1648, à La Petite-Gaudrée.

Les lieux-dits: Bois-de-Frau, Bois-de-Louzaie, Coteau-Matté, Frau, La Barigonnière, La Butte, La Cabane, La Daizerie, La Dangerie, La Fenêtre, La Guiffardière, La Goupillière, La Petite-Gaudrée, La Poterie, La Renarderie, La Rue-Chèvre, Le Clos-de-Vaumenaise, Le Marais-de-Thizay, Le Rond, L’Étang, Le Verdelet, Les Cartes, Les Huiliers, Les Pierrotis, Les Prés-Volés, Les Sables, Louzaie, Pissot, Vaumenaise, Verrière

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire