Saint-Nicolas-des-Motets

Saint-Nicolas-des-Motets est un village du nord-est de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Montou-Colasiens et les Montou-Colasiennes.
Il a porté les noms de: Sanctus Nicolaus de Motos (1290, pouillé du diocèse de Tours), Sancti Nicolay de Motes sive de Montoux (XIIIe siècle, cartulaire de l'archevêché de Tours), Saint-Nicolas-le-Moteux (XVIIe et XVIIIe siècles) et Les Motets (pendant la Révolution). Au XVIIe siècle, le fief relevait de Château-Renault.
Coordonnées GPS de St-Nicolas-des-Motets: 1°02'14"E - 47°35'06"N
Code INSEE: 37229 - Code postal: 37110 - Superficie: 1277 hectares
Altitudes: de 108 à 151 m
L'église Saint-Nicolas a été construite au XVe siècle (nef et chœur). Elle a remplacé un édifice fondé au XIIe siècle.
La nef et le chœur à chevet plat sont couverts en charpente. Le chœur est éclairé par deux fenêtres du XVIIe siècle. Séparant la nef du chœur, la grande ouverture en arcade en tiers point semble avoir été pratiquée dans le mur primitif roman et parait être antérieure au XVe siècle.
A l'ouest, la façade de 1536 présente une porte en plein cintre encadrée par deux pilastres à chapiteaux composites portant un linteau surmonté par un fronton triangulaire. Au-dessus de chaque chapiteau, deux anges portent un écu. Au sommet du fronton, saint Michel, vêtu en guerrier romain, terrasse le dragon.
Elle renferme des fresques murales datant de la première moitié du XVIe siècle. Ces fresques représentent saint Éloi ferrant un cheval (1ère photo) et saint Frambault (3ème photo).
D'autres fresques sont en partie effacées, elles représentent saint Jérôme, saint Avoie et saint Diacre (de gauche à droite)...
... une vierge de pitié...
... sainte Madeleine...
... saint Jean Baptiste...
... et saint Abbé.
Par contre, les sujets de ces deux peintures murales, situées sur le mur nord de la nef, n'ont pas été identifiés. Toutes ces fresques ont été restaurées en 1995-1996.
Cette église renferme aussi trois statues du XVIe siècle dont celle-ci qui représente saint Mamers tenant ces intestins dans ses mains. Enfin, il est à noter que les vitraux sont des œuvres de l'atelier Ropion (Chouzy-sur-Cisse, 1996).
Le lavoir est situé sur un petit étang, à la sortie sud du village.

A voir:
  • Les vestiges d'une motte féodale avec ses douves à Cheramant. Cette motte fut réutilisée par Foulque Nerra vers 995.

Les lieux-dits: Bois-de-Boutte-Feu, Boutte-Feu, Fosse-Trucheau, La Basse-Pitoisière, La Bénerie, La Bicherie, La Borde, La Bouetterie, La Bourgellerie, La Briasserie, La Chevaulière, La Croix-du-Chêne, La Croix-Pichard, La Fortunerie, La Glue, La Graterie, La Guillebardière, La Houquinière, La Jolivière, La Mauvinière, L'Anerie, La Petite-Borde, La Pitoisière, La Reverdière, La Richardière, La Roserie, La Saumardière, La Voisinière, Le Chêne, Le Clos-aux-Renards, Le Grand-Cheramant, Le Marchais-Châlon, Le Petit-Cheramant, Les Bois, Les Belonnières, Les Grands-Champs, Les Roncières, Les Trembles, Plaine-de-la-Férie
    Communes voisines: Dame-Marie-les-Bois, Morand

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire