Villeperdue

Villeperdue est une commune du centre de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Villeperdusiens et les Villeperdusiennes.
Elle a porté les noms de Villa Peurera (982) et de Villa Perdita (XIe siècle, cartulaire de l'abbaye Saint-Florent de Saumur; 1290, pouillé de Tours et XIVe siècle, cartulaire de l'archevêché de Tours). Le fief et la prévôté relevaient de l'archevêché de Tours. Ils appartenaient aux seigneurs de Boisbonnard.
Coordonnées GPS de Villeperdue: 0°37'53"E - 47°11'54"N
Code INSEE: 37278 - Code postal: 37260 - Superficie: 1195 hectares
Altitudes: de 93 à 118 mètres
L'église Saint-Jacques (église souvent ouverte) a été construite au début du XXe siècle dans le style néo-gothique selon les plans des architectes Guérin, père et fils. La pose de la première pierre a eu lieu en 1902 et elle fut bénite le 31 mars 1903. Le clocher en charpente est recouvert d'ardoises, percé par trois abat-sons et dominé par une flèche surmontée par un coq. L'ancienne église datait, peut-être, du Xe siècle.
Les sept vitraux du chœur et de l'avant-chœur sont signés par Lux Fournier. Celui-ci représente saint Jacques le Majeur.
Les huit vitraux de la nef, signés par Julien Fournier, datent de 1895-99. Installés en 2003, ils proviennent de la chapelle (détruite en 1994) de la clinique Saint-Gatien de Tours. Ces deux vitraux, situés au-dessus de la porte d'entrée, représentent: le Sacré-Cœur entouré de saint Michel, Jeanne-d'Arc, Notre Dame de Lourdes et sainte Bernadette (vitrail de gauche) et le martyre de saint Thomas (vitrail de droite).
Le château de Boisbonnard porte le nom de la famille Bonnard, propriétaire de cet édifice pendant plus de 200 ans. Ce château fut très modifié en 1856 (restauration des façades du logis d'habitation, destruction du pont-levis remplacé par une passerelle en bois et des murs d'enceinte Est, construction de nouveaux communs à la place d'anciens bâtiments servant de ferme). Au Sud-Ouest, le logis (XVIe siècle) est couvert par un toit à quatre pans. Le rez-de-chaussée est éclairé, sur une face, par une fenêtre à croisée de pierre et, sur l'autre, par une baie à simple traverse. En 1731, il fut doublé par un autre bâtiment. Jadis, une aile reliait cet ensemble à la tour du Sud-Ouest mais elle a été démolie.
Les douves sont toujours remplies d'eau. Cinq tours circulaires sont encore visibles. La tour du Sud-Ouest, percée de meurtrières circulaires, porte le nom de Tour de la coulevrine. Les deux tours qui protégeaient le pont-levis servent d'appui à un portail à fronton courbe et aux jambages en bossage. Une chapelle occupait la tour Nord-Ouest et, en dessous, se trouvait la prison. Cette chapelle figure sur les registres de visite de 1776 et 1787. Par la suite, un petit oratoire fut aménagé dans les communs. Boisbonnard était un fief relevant du château de Sainte-Maure.
Près de l'entrée du cimetière, on peut observer deux bornes qui étaient autrefois au bord de la route allant du château à l'ancienne voie royale Paris-Bordeaux. Elles ont été déplacées en 1967. L'une d'elles porte une inscription et une date (1757): routte (avec 2 t) de Villeperdue et Boisbonnard de 1600 t (toises) à la charge des habitants de la paroisse de Villeperdue.
Au lieu-dit La Godinière, un chêne rouvre (ou chêne sessile, Quercus petraea) est âgé de 400 à 500 ans. Il mesure 25 mètres de haut et son tronc a une circonférence de 6,30 mètres à 1 mètre du sol. Localement, à cause de sa forme, il a été baptisé le Chêne Parapluie.
L'artiste québecois Jacques Arpin a réalisé une de ses peintures à partir de la photographie de ce chêne rouvre.

Les lieux-dits: Château-de-Boisbonnard, La Billonnière, La Bougaudrie, La Bourde, La Charbaudière, La Croix-des-Montrais, La Forêt, La Fenaillère, La Genêtelle, La Gitonnerie, La Godinière, La Laurière, La Peignerie, La Petite-Place, La Place, La Richardière, La Saulaie, La Tournerie, La Varenne, La Vaumènerie, Le Bas-Bry, Le Bois-Clair, Le Buisson-du-Bois-Bertin, Le Haut-Bry, Le Sabloné, Les Anguilles, Les Baffaults, Les Barons, Les Bergeons, Les Closeaux, Les Coutants, Les Hauts-Ferreaux, Les Marsaules, Les Martineaux, Les Montrais, Les Penloups, Les Réglacières, L'Essert, Les Trois-Chênes, Les Trois-Pruniers, L'Oisellière, Tartifume, Vignac

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire