Jaulnay

Jaulnay est un village du sud de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Jaulnaysiens et les Jaulnaysiennes.
Il a changé de nom à de multiples reprises: Parochia de Jounayo (Xe siècle, cartulaire de l'abbaye de Noyers), Jaunaium en 1156, Jausnay en 1191, Jonnay en 1640 et Jaunay-sous-Faye en 1721. Mais, entre les XIVe et XVIIIe siècles, il a aussi porté les noms de Jounay et de Jounay-sous-Faye. Le fief relevait de Saumur et appartenait au chapitre de Sainte-Radegonde de Poitiers.
Coordonnées GPS de Jaulnay: 0°25'00"E - 46°56'52"N
Code INSEE: 37121 - Code postal: 37120 - Superficie: 1476 hectares
Altitudes: de 65 à 134 m
L'église Saints-Gervais-et-Protais, construite à la fin du XVe siècle, présente une nef lambrissée, une chapelle seigneuriale, un chœur à chevet plat, un clocher carré à contreforts d'angle (avec une flèche octogonale à arêtes moulurées d'un tore).
Cette église renferme trois vitraux intéressants dont celui (de 1851) du chevet représentant saint Gervais et saint Protais.
Au nord du bourg, le prieuré de Guenay, fondé vers 1072 par l'abbaye de Noyers, a été converti en logis privé. On peut encore reconnaître la chapelle Saint-Jean-l’Évangéliste (bâtiment de droite) et le logis du prieur du XVe siècle (bâtiment du centre). Ce prieuré formait un fief relevant de Faye-la-Vineuse.
Sur la route de Mondion, au sud-est du bourg, le château du Chillou (XVe siècle) était un fief relevant de Faye-la-Vineuse. En 1902, il a été transformé en habitation. La mère du cardinal de Richelieu serait née au Chillou.
Il a conservé des douves, un châtelet d'entrée carrée à contreforts à mâchicoulis, une tour d'escalier carrée, un donjon circulaire, des vestiges d'enceinte quadrangulaire...
... et un pigeonnier circulaire avec 2000 trous de boulins (nids de pigeons). Le Chillou était un fief relevant de Faye-la-Vineuse.
Un autre pigeonnier, carré celui-la, est visible à la ferme privée de La Quenelière.
La ferme du Haut-Couzay possède un pigeonnier carré avec un toit en tuiles surmonté d'un lanternon couvert d'ardoises.
Au 8 Grande-Rue, sur une clef de porche de l'ancien presbytère, cette inscription votive en latin peut se traduire ainsi: Que se tienne loin de moi le désir de me glorifier si ce n’est dans la Croix de Notre Seigneur Jésus-Christ 1701.

A voir:
  • Le moulin à eau du bourg (milieu du XVIIe siècle).

Les lieux-dits: Bard, Bois-de-la-Couarde, Bois-de-la-Malitrotte, Bois-des-Fondis, Charçay, Château-Neuf, Chefsier, Chézeau, Folant, Guenay, La Bonde, La Chasse, La Croix-de-Relay, La Grande-Métairie, La Grenouille, La Haute-Rue, La Mousselière, La Petite-Métairie, La Poirière, La Prague, La Quenallière, La Rivagère, La Thomasserie, La Voirie, La Zuzalière, Le Bois-Chantreau, Le Bois-Morin, Le Chillou, Le Couvent, Le Haut-Couzay, Le Martray, Le Moulin, Le Mûrier, Le Petit-Charçay, Le Petit-Chillou, Le Petit-Pin, Le Pin, Le Pont, Le Prieuré, Le Puits, Le Rivaloir, Les Épinettes, Les Genièvres, Les Huttes, Les Taupinions, Les Tiers, Les Vallées, Relay, Soudun, Taille-de-la-Broutille

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire