Montrésor

Montrésor est une commune du sud-est de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Montrésoriens et les Montrésoriennes.
Cet ancien fief appartint aux familles de Chauvigny, de Palluau, de Bueil, de Villequier, de Bastarnay, Bourdeille, Philippe d'Orléans (frère de Louis XIV) et de Beauvilliers.
Coordonnées GPS de Montrésor: 1°12'10"E - 47°09'23"N
Code INSEE: 37157 - Code postal: 37460 - Superficie: 98 hectares
Altitudes: de 87 à 121 m
L'église Saint-Jean-Baptiste, construite de 1519 à 1541 selon un plan en croix, est une ancienne collégiale consacrée le 10 décembre 1532. Elle est devenue église paroissiale en 1700. Cet édifice a été restauré en 1738, 1750 et 1877-1878.
Elle possède une nef unique à deux travées, un transept d'une travée, un chœur de deux travées, une abside à cinq pans et, de chaque côté du chœur, une chapelle.
Cette église renferme les gisants des Bastarnay (XVIe siècle, restaurés en 1875). Les statues représentent le Chevalier Imbert de Bastarnay (mort en 1523 à l'âge de 85 ans), sa femme Georgette de Montchenu (décédée en 1511) et leur fils François (mort en 1513 à la bataille de Thérouanne). Les deux hommes portent leur armure, leur casque est à côté d'eux. Le tombeau a été réalisé par l'atelier de Michel Colombe à Tours. Ce tombeau a été restauré en 1875.
Cette église contient aussi un vitrail de 1526 représentant de bas en haut: la Comparution de Jésus devant Pilate, le Portement de la Croix, la Crucifixion. Dans les flammes, des anges tiennent les Instruments de la Passion.
Les stalles en bois ont été sculptées vers 1530.
Dans la rue Branicki, l'ancienne église Saint-Roch (XIVe siècle, modifiée au XVe siècle) est devenue un logis privé.
A l'origine, une forteresse avait été édifiée en 1005 par Roger "Le Petit-Diable", capitaine de Foulque Nerra. Elle fut démantelée à partir de 1203. En 1393, le château est reconstruit pour Jean IV de Bueil par Jean Binet (mur d'enceinte, donjon, châtelet d'entrée et communs actuels). En 1493, il est acheté par Imbert de Bastarnay, conseiller de Louis XI, qui fait bâtir un vaste logis dont il ne reste que la partie centrale. En février 1849, le comte Xavier Branicki devint le propriétaire de ce château.
Son intérieur peut se visiter (ici la salle à manger).
Sa grille d'entrée présente une statue.
Le donjon carré du XIVe siècle est accessible par une ancienne et étroite porte.
Dans le parc, on peut observer une statue (1862) représentant l'officier polonais Miecislas Kaninski, ami du comte Xavier Branicki, mort lors de la bataille de Magenta, le 4 juin 1859. Il s'agit, en fait, de la reproduction de la statue de sa tombe qui se trouve au cimetière de Montmartre à Paris.
Le château était alimenté en eau grâce à un bélier hydraulique (XIXe siècle) situé de l'autre côté de l'Indrois.
Ces maisons à colombages des XVe et XVIe siècles, dominées par le donjon (XIIe siècle) du château, se trouvent dans la rue Branicki.
Dans la Grande-Rue, la maison du chancelier (1581) possède deux lucarnes à meneaux et une tourelle en encorbellement portée par un cul de lampe. Une tour et des écuries ont disparu. Elle renferma longtemps les locaux de la gendarmerie. Cet édifice a été restauré en 1997.
Il existe de nombreuses maisons anciennes dans Montrésor (photos: 20 Grande-Rue).
La halle aux laines (ou halle aux cardeux) date du début du XVIIIe siècle. Elle est recouverte par un toit à la Mansart. Jusqu'au XIXe siècle, le cardage de la laine était l'activité principale de Montrésor.
Dans le cimetière, la chapelle de la famille Branicki, en forme de croix grecque, est de style néo-gothique. Les angles de ses murs sont surmontés de pinacles à crochets et elle est couverte d'une coupole à quatre pans ceinte par une balustrade en pierre. Elle a été édifiée en 1863 selon les plans d'un architecte de Kiev.
Le lavoir de l'Huissette (XIXe siècle), sur l'Indrois, est en contrebas du village et de l'église. Il a été restauré en 1980.
Près du lavoir, un lézard en pierre dessiné sur le sol d'une petite place se réfère à une légende de Montrésor: le jeune roi Gontran, fils de Clotaire Ier et petit-fils de Clovis, endormi au bord d'un ruisseau, rêve qu'un trésor est caché dans une grotte. Son écuyer voit passer sur le visage de Gontran un petit lézard qui court vers le coteau voisin et en revient brillant comme l'or. Informé de cette vision, le roi fait fouiller le coteau et découvre d'importantes richesses.
Le pigeonnier cylindrique (privé) de Montrésor est visible depuis la Grande-Rue.
Près du cimetière, on peut voir cette ancienne loge de vigne.
Dans le bourg, il existe encore quelques vieux commerces comme cette mercerie (Maison Laguerre: Tissu et Laine).
En face de l'église Saint-Roch, sur le mur d'une maison, une enseigne de charron, représentant une roue et une charrette, a été gravée et peinte.
Dans la rue Branicki, il y a deux cadrans solaires, dont celui-ci.

Les lieux-dits: Blackford, La Grange, Le Faubourg, Les Aubrées, Les Pruneaux, Montigny
Communes voisines: Beaumont-Village, Chemillé-sur-Indrois, Villeloin-Coulangé

A consulter:
Blason de Montrésor

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire