Saint-Laurent-de-Lin

Saint-Laurent-de-Lin est une commune du nord-ouest de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Laurentins et les Laurentines.
Elle a porté les noms de: Sanctus Laurentius de Laing (1400, testament de Philippe de Gennes), Saint-Laurent-de-Lain (1452) et Laurent-le-Lin (1793).
Coordonnées GPS de St-Laurent-le-Lin: 0°15'28"E - 47°30'24"N
Code INSEE: 37223 - Code postal: 37330 - Superficie: 1386 hectares
Altitudes: de 64 à 119 mètres
L'église Saint-Laurent, construite au XIe siècle (nef à murs en petit appareil irrégulier), a été modifiée au XVe siècle (chœur) et restaurée en 1863 et en 1977 (flèche du clocher, déjà restaurée en 1938, mais endommagée lors de la tempête du 8 juillet 1977).
La nef est couverte en charpente dans ses deux premiers tiers, puis elle divisée, dans le sens de la largeur, en trois travées par des arcades en charpente recouvertes d'un enduit. Le chœur comporte une travée carrée voûtée sur croisée d'ogives à moulures prismatiques. A l'extérieur, le toit du chœur est plus élevé que celui de la nef.
Dans le retable du XVIIe siècle, deux bas-reliefs en albâtre (XVIe siècle) ont été intégrés. Ils représentent la Cène (photo du haut) et la Descente de Croix (photo du bas). Ces deux œuvres proviendraient de l'ancien retable de la chapelle du château de Vaujours (Château-la-Vallière).
Surplombant le chœur, une clef de voûte du XVe siècle porte les armes de Jean V de Bueil, surnommé "la Terreur des Anglais".
Le tailloir d'un chapiteau roman de l'ancien chœur du XIIe siècle sert désormais de bénitier.
Le manoir privé de La Touche a été bâti à la fin du XVIIe siècle dans le style Louis XIII. Le logis rectangulaire est surmonté d'un haut comble à quatre pans, couvert en ardoises et présentant deux lucarnes à fronton de bois. Le cadastre de 1811 signalait encore la présence de douves. La Touche était un fief relevant de la seigneurie de Rillé.
En face de l'église, de l'ancien Café de l'Union (XIXe siècle), il ne reste que le nom gravé sur le linteau de la porte.
Au lieu-dit Le Chêne-Pilé, point culminant de la commune (119 mètres), une croix a été érigée en 1870. Elle a été restaurée en 1921 et en 1975.
Cette petite loge (fin XIXe siècle), située au nord-est de La Clarté, a été bâtie en pleine forêt.
Comme souvent en Touraine, les comices agricoles sont annoncés à l'aide d'œuvres en paille (bonhomme, tracteur, ...).

A voir:
  • Le moulin de Trévas et le Moulin-d'Hiver sur la Maulne.

Les lieux-dits: Bel-Air, Bois-Aubereau, Buffaumont, Carroi-du-Muguet, Champ-Fleury, La Bouque, La Bourgognerie, La Brosse, La Caillauderie, La Clarté, La Courbe, La Croix-du-Chêne-Pilé, La Cure, La Fosse-Blanche, La Gautellerie, La Grande-Croix, La Grande-Maison, La Guignerie, La Marchanderie, La Morellière, La Pasbrunière, La Place, La Ploquinière, La Rouérie, La Toiterie, La Touche, La Vitasserie, Langlecherie, Le Cormier, Le Creuseron, Le Fourneau, Le Gasnier, Le Hayer-Brûlé, Le Moulin-de-Trévas, Le Moulin-d'Hiver, Le Nouziller, Le Petit-Saint-Jean, Les Germinières, Les Hautes-Rues, Les Landes, Les Landes-de-Saint-Laurent, Les Polleries, Les Ruettes, Monplaisir, Rozendal
    Communes voisines: Channay-sur-Lathan, Château-la-Vallière, Courcelles-de-Touraine, Lublé
    Blason de Saint-Laurent-de-Lin

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire