Neuilly-le-Brignon

Neuilly-le-Brignon est un village du sud de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Neuillyssois et les Neuillyssoises.
Il a porté les noms de: Noviliacus vicus (VIe siècle, Grégoire de Tours), Noviliaco villa (860, cartulaire de Cormery), Parochia de Nuilleio (1195, charte de Guillaume, abbé de Boisaubry), Nuillé (1234), Nuyllé (1290, pouillé de Tours), Neuilly-le-Noble (1498) et, enfin, Neuilly-le-Brignon (1793). Ce territoire a appartenu à l'abbaye Saint-Martin de Tours aux IXe et Xe siècles puis aux barons de La Haye jusqu'au XIIIe siècle.
Coordonnées GPS de Neuilly-le-Brignon: 0°47'26"E - 46°58'29"N
Code INSEE: 37168 - Code postal: 37160 - Superficie: 2200 hectares
Altitudes: de 62 à 124 m
L'église Saint-Saturnin (église souvent ouverte), construite au XIe siècle (nef à murs en petit appareil), a été agrandie aux XIIe (chœur rectangulaire à chevet plat et façade), XVIe (chapelle sud) et XIXe siècles (clocher). L'église primitive avait été fondée, vers 550, par saint Bauld, évêque de Tours.
De l'édifice du XIe siècle, subsiste, dans le mur nord de la nef actuelle, une maçonnerie en petit appareil. La façade ouest a été refaite et le mur sud été restauré ainsi que les fenêtres qui l'ajourent. Le chœur rectangulaire présente, au bas de son mur de chevet, percé par une fenêtre du XIXe siècle, les assises d'un mur absidal semi-circulaire du XIIe siècle.
Au sud, son portail en plein cintre date du XIIe siècle. Il présente trois rouleaux décorés de chaînes de fleurs-hélices, de têtes de clou et d'un tore orné de dents de scie tête-bêche sous une archivolte ornée de losanges. Les second et troisième rouleaux retombent sur des colonnettes.
Sa nef a été lambrissée au XIXe siècle. Au fond, la baie centrale a été refaite à la même époque.
Sur son mur sud, on peut observer un ancien cadran solaire.
Elle ne renferme qu'un seul vitrail intéressant, celui du chevet, qui représente saint Jean-Baptiste (à gauche) et saint Saturnin (à droite).
Dans le village (rue du Maréchal-Ferrant), il existe encore des vestiges du château fort de Neuilly-le-Noble (ancien nom de Neuilly-le-Brignon): un corps de logis avec une fenêtre flanquée de pilastres et une lucarne à gâble sculpté mais mutilé ainsi qu'une tour ronde avec un toit hexagonal (XVe et XVIe siècles).
Le manoir privé de Larcy, bâti au XVe siècle et remanié dans les années 1860, comprend un bâtiment encadré de tourelles. Ce fut un fief relevant de la baronnie de La Haye.
Le manoir privé de La Guerrière, édifié au XVIe siècle, a été restauré.
Le manoir privé de La Bellevue (fin du XIXe siècle) possède des tourelles d'angle en encorbellement.
Le moulin de Launay (XVe siècle, remanié au XIXe siècle), sur le Brignon, est l'un des quatre moulins à eau de la commune.
Le lavoir communal est situé dans la rue du Bourrelier.

A voir:
  • Le camp de Brenne: ensemble néolithique.
  • Les moulins à eau sur le Brignon: Bourdel, Brault et Bruneau.

Les lieux-dits: Bel-Air, Bistouris, Bois-de-Montgarni, Bourdel, Chapeau, Chemsous, La Bellevue, La Bodinière, La Brosse, La Cataudière, La Chaume-de-la-Claie, La Chauverie, La Courance, La Folie, La Fosse-Bernard, La Gaulerie, La Giraudière, La Glaumière, La Guerrière, La Guittière, La Haute-Courance, La Lande-Saint-Jacques, La Maison-Neuve, La Marilière, La Michauderie, La Nigauderie, La Pointe, La Poulaise, La Racinière, La Sornière, La Thibaudière, La Trop-Jolie, L'Auvinière, La Vallée-des-Bois, La Varnasserie, La Vaslinière, La Vieille-Lande, Larcy, Le Grand-Vairin, Le Moulin-de-Bourdel, Le Moulin-de-Brault, Le Moulin-de-Bruneau, Le Moulin-de-Launay, Le Perret, Le Petit-Vairin, Les Ardonnières, Les Baratteaux, Les Boissonneries, Les Bornes, Les Bournais, Les Chamfrays, Les Charbonnières, Les Chaumes, Les Chaumettes, Les Chillous, Les Grouaies, Les Marchais-Longs, Les Places, Les Plantes, Les Purgeaults, Les Terres-Fortes, Les Terres-Rouges, Les Tureaux, L'Ouchet, Pièce-de-Grange-Neuve, Pièce-de-la-Poulaise, Pièce-des-Racines, Taille-de-Chemsous, Taille-de-la-Bellevue, Taille-de-la-Lande, Taille-de-Pouples, Saint-Saturnin, Serigny, Vrillay

    1 commentaire:

    1. Comme tous les Neuilly: novos (nouvellle) ialos (clairière).... du gaulois pur jus.

      RépondreSupprimer