Cigogné

Cigogné est un village de l'est de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Cocognassiens et les Cocognassiennes.
En 943, il apparait dans les textes sous le nom de Villa Ciconiacum (diplôme de Louis IV d'Outremer). Il porta ensuite les noms de: Cigoigniacum, Cignoniacus, Cegogneum, Cygognio (XVe siècle) et Cigogné (XVIIIe siècle). Ce territoire dépendait de l'abbaye Saint-Julien de Tours qui y établit un prieuré.
Coordonnées GPS de Cigogné: 0°55'53"E - 47°15'33"N
Code INSEE: 37075 - Code postal: 37310 - Superficie: 2179 hectares
Altitudes: de 73 à 106 mètres
L'église Notre-Dame (église toujours fermée) a conservé son mur nord parementé en petit appareil régulier datant du Xe siècle (vers 942). Ce mur présente les traces de trois fenêtres qui ont été condamnées. La nef et le chœur rectangulaire ont été construits au XIIe siècle. La nef est couverte d'une charpente qui fut enduite de plâtre vers 1790. Une arcade en tiers-point relie la nef au chœur. Celui-ci est éclairé vers l'est par un triplet dont la baie médiane est plus haute. Il est voûté sur ogives et formerets profilés d'un tore. Le porche de style néo-roman, surmonté d'un clocher à contreforts, est plus récent.
Par contre, le clocher cache la façade romane primitive avec sa porte sculptée en plein cintre dont la seconde voussure, ornée de feuilles, retombe sur les chapiteaux décorés d'entrelacs et de feuillage de deux colonnes engagées.
Près de l'église, on peut observer les vestiges d'un donjon carré appelé la Tour de Cigogné (XIVe siècle). Construite en blocage, cette tour a perdu sa partie supérieure. Aux quatre angles du sommet, il reste des culs-de-lampe qui soutenaient des échauguettes. Ses deux faces, est et ouest, sont percées chacune par une fenêtre en arc brisé divisée par des meneaux en deux lancettes et un oculus. Le rez-de-chaussée est voûté en berceau brisé. Jadis, ce fut un fief.
Le château privé des Paluds date du XIXe siècle.
En contrebas de la route de Bléré, un ancien abri de cantonniers de 1895 a été restauré en 1996.

A voir:
  • Le manoir privé de Fontenay (XVIIIe siècle) est un bâtiment rectangulaire comprenant un rez-de-chaussée et un comble.
  • Le manoir privé du Grand-Préau (XVIe et XVIIe siècle) possèdent des fenêtres ayant perdu leurs croisées de pierre. Toutefois, celles du nord sont en meilleur état.
Patrimoine disparu
1- La chapelle Saint-André, située sur la route de Chédigny, était encore présente sur le cadastre de 1823. En 1492, dans son cimetière, furent ensevelis les pestiférés de Loches (environ 800).
2- La chapelle Saint-Fiacre, située sur le chemin allant de Bléré à Reignac (près du Carroir), était devenue une grange en 1789.
3- Le pigeonnier cylindrique (XVIe siècle), situé près de l'église, aurait été démoli dans les années 1950.
    Les lieux-dits: Basses-Tailles, Bois-de-la-Bourde, Charlé, Fin, Fontenay, La Champeigne, La Croix-Villemaine, La Cour-Pavée, La Cure, La Fosse-Rouge, La Garenne, La Grande-Jaumaie, La Grandinière, La Guignauderie, La Marquetterie, La Peignière, La Pièce-des-Choux, La Raudrie, La Ricassière, Le Bouchet, Le Coudray, L’Égronnerie, Le Préau, Le Tertre, Les Brays, Les Étangs, Les Fosses-Blanches, Les Grenouillères, Les Paluds, Les Perrets, Les Rodennes, Les Tabardières, Les Terrages, Pièce-de-la-Salle, Pièce-du-Carroir, Taille-Neuve, Villepou, Viredondaine
        Blason de Cigogné

          1 commentaire:

          1. Michel DUVAL16/01/2011 11:59

            Les habitants de Cigogné se nomment :
            les Cocognassiens et Cocognassiennes
            Michel DUVAL
            1° adjoint Mairie de Cigogné

            RépondreSupprimer