Luzillé

Luzillé est une commune de l'est de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Luzillois et les Luzilloises.
Elle a été mentionnée sous les noms de Luciliacus (VIe siècle, Grégoire de Tours) et de Luziliacum (1104, charte de Marmoutier). C'était une châtellenie relevant de l'archevêque de Tours. Ce village appartint aux familles de Prie, de La Mothe-Houdancourt et de La Ferté-Senneterre. En 1789, son dernier seigneur fut Nicolas-Marie de Tristan.
Coordonnées GPS de Luzillé: 1°03'37"E - 47°15'40"N
Code INSEE: 37141 - Code postal: 37150 - Superficie: 4068 hectares
Altitudes: de 68 à 132 mètres
Un menhir en grès est situé à proximité du lieu-dit La Grange (route de Bléré). Il mesure 1,70 mètre de haut.
La Pierre Saint-Martin est, en fait, un polissoir fixe néolithique (route de Saint-Quentin-sur-Indrois).
Les traces d'usure dues aux outils en pierre sont encore visibles: cinq rainures et trois cuvettes.
L'église Sainte-Luce (ou Sainte-Lucie), construite au XIIe siècle (base des murs sud de la nef et du chœur), a été modifiée au XVe siècle (collatéral nord et clocher carré) puis restaurée en 1707, en 1760 et au XIXe siècle. L'église primitive avait été fondée, vers 540, par Injuriosus, évêque de Tours.
A l'ouest, sa porte a été reconstruite au XIXe siècle. La façade est percée d'une fenêtre dont le rouleau, mouluré d'un tore, retombe sur des colonnettes. La nef est couverte en charpente. Le collatéral nord communique avec elle par deux grandes arcades en plein cintre. A la nef, fait suite une travée, couverte d'une fausse charpente, que surmonte le clocher en charpente. Une arcade en tiers-point relie cette travée au chœur carré dont la voûte (refaite au XVe siècle) est sur croisée d'ogives moulurées d'un tore entre deux cavets et retombant sur des culs-de-lampe. Ce chœur est éclairé, au sud, par une grande fenêtre dans le style du XVIe siècle et par deux autres baies en plein cintre.
Ce vitrail, réalisé par Lux Fournier en 1928, représente, de gauche à droite, saint Vincent, sainte Lucie et saint Éloi. Ce maître-verrier a aussi créé, en 1933, le petit vitrail du chevet (saint Jean-Baptiste). Une autre verrière, non signée, évoque saint Léon et saint Martin.
Dans la nef, on note la présence d'une rare chaire-confessionnal (XIXe siècle). Il n'y aurait que trois meubles de ce type en France.
Le manoir privé de Villiers a été rebâti entre 1847 et 1852. Le logis central, rectangulaire, est en pierre de taille avec chaînages d'angle à bossage. Il est flanqué de deux ailes inégales et d'un avant-corps, légèrement saillant, surmonté d'un fronton triangulaire. Ces combles sont éclairés par des lucarnes à ailerons. Au sud, se trouve une tourelle d'escalier polygonale.
Il possède un pigeonnier circulaire renfermant 180 boulins (nids de pigeons) qui appartenait à l'ancien château de 1666. Par contre, sa chapelle, mentionnée à la fin du XVIIIe siècle, n'existe plus.
Dans la rue du 14-Juillet, une maison du XVIIe siècle a conservé son pigeonnier carré.
Place du 8-Mai, le monument aux morts, œuvre du sculpteur Médéric Bruno, a été inauguré le 21 octobre 1923.
Cette sculpture en métal, appelée Équinox, a été érigée à l'occasion des dix ans (1996-2006) de la fête du cheval organisée dans le village. Elle a été réalisée en 2006 par deux artistes luzillois, François Villain et Jean-Claude Laroche. Cette œuvre de 580 kg est en acier inoxydable.
Le château privé de Brosse a été édifié au XVe siècle et agrandi au milieu du XIXe siècle. Il possède encore une partie de ses douves, une tour quadrangulaire et son pigeonnier cylindrique à toit plat (XIVe siècle).
Le moulin de Brosse (milieu du XIXe siècle) a fonctionné jusqu'en 1951 comme centrale électrique.
Le château privé de Beauchêne (XVIIIe siècle) a appartenu au maréchal Duroc, duc de Frioul.

A voir:
  • Le manoir privé de Noizay (XIXe siècle) a été transformé en ferme. Il posséde une fuie carrée.
Patrimoine disparu
  • La chapelle Sainte-Luce, située près de l'église, a été démolie pendant la Révolution.

Les lieux-dits: Beau-Chêne, Beauregard, Bois-de-Beau-Chêne, Bois-de-L’Étang-Brûlé, Bois-de-l’Étang-Daulin, Bois-des-Sept-Pieds, Bois-Fourrier, Chancelée, Chant-d'Oiseau, Château-de-Brosse, Clos-de-la-Latte, Corviers, Fosse-Maure, Gué-de-la-Grange, Hameau-des-Châtaigniers, La Ballonnière, La Chênaie, La Feuillée, La Grande-Devise, La Grande-Roche, La Grange, La Martinerie, La Minière, La Petite-Roche, La Pilette, La Rabottière, La Resgnière, La Roche, La Sibillerie, La Vallée, Laleu, Lavignon, Le Beau-Chêne, Le Bois-de-Beau-Chêne, Le Bois-du-Puits, Le Bois-Joubert, Le Bois-Piais, Le Clos-aux-Bœufs, Le Clos-aux-Loups, Le Coudray, Le Gros-Buisson, Le Marais, Le Moulin-Blanchet, Le Moulin-de-Brosse, Le Paquet-de-Chênes, Le Pin, Le Plessis, Le Poinçon, Le Rabot, Le Renfermé, Le Rosier, L’Étang-de-Champeigne, Le Temple, Les Ajoncs, Les Boissés, Les Bourdes, Les Bourreaux, Les Chauvelleries, Les Fontaines, Les Fosses, Les Fougères, Les Francelles, Les Gâts, Les Morfondières, Les Noues-Bouchées, Les Noyers-de-Champeigne, Les Petits-Gâts, Les Rocs, Les Sables, Les Terres-Noires, Les Tesnières, Les Trévaudières, Les Verdelets, L'Huilerie, L'Orthier, Meudon, Moulin-de-Beugnon, Noizay, Parc-de-Brosse, Pierre-Saint-Martin, Rouge-Billot, Villiers

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire