Chenonceaux

Chenonceaux est un village de l'est de la Touraine, sur le Cher. Ses habitants sont appelés les Chenoncellois et les Chenoncelloises.
Son nom est Chemuncellum au XIe siècle (cartulaire de l'abbaye de Noyers) puis Chenoncellum en 1290.
Coordonnées GPS de Chenonceaux: 1°04'07"E - 47°19'56"N
Code INSEE: 37070 - Code postal: 37150 - Superficie: 433 hectares
Altitudes: de 54 à 129 m
Le Château de Chenonceau (sans le x) a été construit sur le Cher à partir de 1513, à la place d'un moulin fortifié, par Catherine Briçonnet, épouse de Thomas Bohier. Par la suite, Diane de Poitiers fit édifier les arches du pont sur le Cher. En 1560, Catherine de Médicis fit bâtir la galerie sur le pont. En 1730, le château a été acheté par M. Dupin, fermier général. C'est Mme Dupin qui sauva le monument lors de la Révolution. C'est pourquoi, on l'appelle le "château des Dames".
L'église Saint-Jean-Baptiste, construite au XIIe siècle (chœur terminé par une abside semi-circulaire voûtée en cul-de-four), a été modifiée en 1515 (reconstruction de la nef et de la façade). La porte en anse de panier de la façade est surmontée par trois niches ornées de coquilles. Cette façade est épaulée par deux contreforts d'angle creusés chacun d'une niche à coquille. Détruit par une tempête, le clocher en charpente fut rebâti au XVIIIe siècle. La voûte en bois de la nef a été refaite en 1960.
Les fonds baptismaux (XVIe siècle) ont été offerts, après 1560, par Catherine de Médicis. La cuve octogonale en pierre est supportée par un pied circulaire mouluré. Sur un pan de la cuve, est sculpté un écusson qui a perdu ses armoiries (sans doute celle de la reine mère), martelées pendant la Révolution. Le couvercle en bois comprend une base octogonale droite dont chaque face est sculptée d'arabesques. Cette base est surmontée par une pyramide à huit pans terminée par une croix. Au sol, à droite, l'évier est séparé.
Le bénitier est muni de deux anses et d'un bec verseur. Primitivement, il a peut-être servi de mortier ou de mesure à grains
Un seul vitrail, représentant saint Jean-Baptiste, est signé par L. Lobin (Tours, vers 1868). Il se trouve dans le chœur, à droite.
Toutes les autres verrières sont des œuvres de Van Guy (Tours, 1980). Elles ont été posées entre mai et novembre 1980.
Près de l'église, dans la rue du Château, la maison des Pages (XVIe siècle) présente des fenêtres à croisée de pierre et, au sud, une tourelle polygonale.
Le lavoir communal (de 1896) est situé dans la rue de La Roche.
Il est alimenté par l'eau d'une source.

Les lieux-dits: Fonds-du-Fourneau, La Baiserie, La Beaucerie, La Fosse-Fessée, La Louvière, La Roche, Le Fourneau, Le Raffoux, Pavillon-des-Cinq-Chênes, Vallée-du-Bois
    A consulter:
      Blason de Chenonceaux

      2 commentaires:

      1. Bonjour

        c'est l'office du tourisme de Chenonceau qui m'a donné votre mail, car je suis une passionné d'histoire et j'aime bien commenter mon albums photos avec des dates et histoire du lieux.
        me permettez vous d'imprimer vos photos de l'interieur de l'eglise St jean Baptiste de chenonceauque car je n'ai pas vu la visiter malheureusement car elle était fermé
        merci pour votre réponse
        en encore merci pour votre site
        aline

        RépondreSupprimer