Le Liège

Le Liège est un village de l'est de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Liègeois et les Liègeoises.
Au XIIe siècle, il apparait sous les noms de Legium et de Legeium (chartes des abbayes de Beaumont et de Marmoutier). Ce bourg, ancien fief dépendant du château de Loches, appartint successivement aux familles de Signy, de Maignac, de Beauvilliers, de Rochechouart et de Marolles. Il fut le siège d'un prieuré de l'abbaye de Beaumont-lès-Tours.
Coordonnées GPS du Liège: 1°06'16"E - 47°13'47"N
Code INSEE: 37127 - Code postal: 37460 - Superficie: 1115 hectares
Altitudes: de 93 m à 141 m
L'église Saint-Martin, construite au XIIe siècle (nef et façade), a été modifiée au XVe siècle (chœur, abside à trois pans, clocher-tour avec étage du beffroi ouvert sur chaque face par deux baies en tiers-point et porte). Les murs de la nef sont parementés en moellons non appareillés mais disposés par assises régulières. Ils ont été surélevés au XVe siècle et, à la même époque, les fenêtres en plein cintre furent agrandies. Ces dernières furent condamnées et remplacées, au XIXe siècle, par des baies en style flamboyant. Le pignon ouest, d'appareil différent, a été aussi surélevé. La porte, en arc surbaissé, est moulurée d'un tore et d'une gorge. Cet édifice a été restauré intérieurement en 1786 (voûtes du chœur et de l'abside).
Cette église ne renferme qu'un seul vitrail intéressant.
De magnifiques stalles en bois sculpté datent de la fin du XVe siècle.
A l'ouest du bourg, près de la route de Saint-Quentin-sur-Indrois, au lieu-dit Hys, on découvre un dolmen appelé la Pierre-Levée. Sa dalle mesure 5 mètres sur 5,50 mètres La chambre ronde est entourée par six pierres dressées. Il s'agissait d'une sépulture.
Le logis seigneurial du Liège, construit vers 1480, relevait du château de Loches. Cet édifice a ensuite servi de relais de poste jusqu'au XIXe siècle.
Ce logis seigneurial, haut bâtiment carré couvert d'un comble à quatre rampants, a été restauré.
Le château du Courbat, édifié au XVIIe siècle, était jadis entouré de douves. Ce lieu était un fief relevant du château de Loches.
Dans son parc, sa chapelle, de style néo-gothique, a été bénite par l'archevêque de Tours, Mgr Morlot, le 23 septembre 1845.

Les lieux-dits: Arpentigny, Bellevue, Bois-du-Biard, La Champeigne, La Marguerite, La Planchette, La Vallée-des-Pommiers, Le Bas-Peu, Le Carroi, L’Échallier, Le Courbat, Le Gros-Chêne, Le Gué-des-Forges, Le Marchais, Le Peu, Le Puits, Les Bûchers, Les Buissons, Les Drageons-d'Hiver
    Communes voisines: Céré-la-Ronde, Genillé, Luzillé

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire