Berthenay

Berthenay est une commune située à l'ouest de Tours, entre la Loire et le Cher. Ses habitants sont appelés les Berthenaysiens et les Berthenaysiennes.
Elle a porté les noms de: Britenaicum (930, charte de Saint-Martin de Tours), Bretennaius (1110), Ecclesia de Britiniaco (1144 et 1156, chartes de Saint-Julien de Tours) et Bretenay (1274, charte de Marmoutier). Vers 475, Berthenay fut donné à l'église de Tours par saint Perpet. Au Xe siècle, le village appartenait à la collégiale Saint-Martin puis, au XIIe siècle, à l'abbaye de Saint-Julien.
Coordonnées GPS de Berthenay: 0°31'28"E - 47°21'46"N
Code INSEE: 37025 - Code postal: 37510 - Superficie: 724 hectares
Altitudes: de 37 à 45 mètres
L'église Saint-Martin a été construite en 1877 dans le style néo-gothique. La cérémonie de la pose de la première pierre a eu lieu le 6 mai 1877. A l'époque, elle comprenait deux nefs identiques et deux autels séparés par une chaire. Le tout fut détruit après l'effondrement du plafond en 1973. On n'a gardé qu'un seul autel. Le clocher a été reconstruit en 1996 après s'être écroulé le 3 novembre 1993. Ce sanctuaire a remplacé l'église primitive du XIIe siècle.
La plupart de ses vitraux sont signés par Julien Fournier (Tours, 1878 et 1879) sauf une verrière, œuvre de A. Clément (1878).
Cette statuette naïve en bois, représentant saint Martin, pourrait dater du XIIe siècle.
Le manoir privé de La Baillardière a été reconstruit en 1636 à la place d'un édifice du XVe siècle, en briques et pierres, dont certaines parties ont été conservées. L'édifice comprend un corps de logis principal, accompagné de deux ailes en retour d'équerre, l'aile Est étant elle-même accompagnée d'un bâtiment qui lui est perpendiculaire et qui appartient à la gentilhommière du XVe siècle.
Sa chapelle (XVe siècle), située dans l'aile Est, est composée d'une nef rectangulaire et d'une abside à trois pans bâtie en brique. Cette abside était, primitivement, ajourée par trois fenêtres en arc brisé, mais les deux baies latérales furent condamnées lors de la reconstruction.
Son plafond, divisé en compartiments ornés différemment, a été peint en 1636.
On accède à l'étage du logis à l'aide d'un escalier (XVIIe siècle) avec rampe de départ sculpté et à balustres.
Le pigeonnier circulaire de Portoville (ou Portauville) a été bâti en 1600 par François Mareschau, seigneur de Portoville. A sa base, les murs ont 1 mètre d'épaisseur. Son toit présente quatre lucarnes d'envol et un lanternon refait en 1975. Il renferme 1250 trous de boulins (nids de pigeons). L'arbre central, supportant les échelles qui permettaient d'accéder aux boulins, a été conservé. En bas, il repose sur une pierre carrée et, en haut, il est maintenu dans une enrayure carrée. Ce lieu était un fief. Jadis, la métairie était la propriété de l'abbaye de Beaumont-lès-Tours.
Cette fuye a été représentée sur l'un des vitraux de l'église du village. Cette verrière a été réalisée par Jean Fournier en 1878.
La grange aux moines (une grange dîmière) a été édifiée en 1298 sur un tertre artificiel de 2 mètres de hauteur. Elle mesure 24,50 mètres de long sur 18,50 mètres de large. Sa charpente en bois de chêne à double pente atteint, au centre, 15 mètres de haut. Les sommets des deux pignons étaient, à l'origine, en maçonnerie à claire-voie pour faciliter l'aération. La porte en plein cintre a été détruite lors de la Seconde Guerre mondiale. Cette dîme, qui représentait la dixième partie des récoltes, était destinée au prieuré de Fonché qui dépendait de l'abbaye de Marmoutier.
Berthenay possède son girouet dont la partie centrale représente la confluence de la Loire et du Cher (de façon stylisée) et le pigeonnier circulaire de Portoville.

Patrimoine disparu
  • Le pigeonnier carré de La Baillardière.

Les lieux-dits: Bel-Air, Île-Budan, Île-du-Buisson-Gouois, La Baillardière, La Boire-Futembre, La Charbonnière, La Fond, La Fouquerie, La Gaillardière, La Grange-aux-Moines, L'Aireau-des-Bergeons, L'Aireau-des-Poulets, La Maille, La Mérille, La Pierre-aux-Faux, Le Bas-Chemin, Le Bois-de-Plante, Le Chardonnet, Le Clos-Roi, Le Grand-Moreau-Picou, Le Gravier, Le Moulin-à-Vent, Le Petit-Moreau-Picou, Le Ruau-Égaré, Les Champs-de-Varenne, Les Échaliers, Les Grands-Champs, Les Granges, Les Négrières, Les Ruaux, L'Île-du-Passeur, Passe-Temps, Portoville, Toulifaut
    Communes voisines: St-Genouph, Savonnières, Villandry

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire