Couesmes

Couesmes (prononciation locale Couâme) est un village du nord-ouest de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Couesmois et les Couesmoises.
Il a porté les noms de: Cosma (XIIe siècle, charte de l'abbaye de la Clarté-Dieu), Coesme (XVe et XVIe siècles), Coisme (1698, titres de la cure de Couesmes) et Coësme (XVIIIe siècle, carte de Cassini). Couesmes était un fief relevant de Châteaux (Château-la-Vallière). Il était le siège d'un prieuré dépendant de l'abbaye de la Trinité à Vendôme.
Coordonnées GPS de Couesmes: 0°20'29"E - 47°33'50"N
Code INSEE: 37084 - Code postal: 37330 - Superficie: 1912 hectares
Altitudes: 58 à 128 mètres
L'église Notre-Dame, construite au XIe siècle (nef et façade), a été agrandie aux XVe (chœur, abside et deux chapelles latérales) et XIXe siècles (sacristie). La nef a conservé, au nord, ses petites fenêtres en plein cintre mais, au XIXe siècle, elle a été couverte d'une fausse voûte. L'abside est éclairée par de grandes fenêtres à remplage flamboyant. Le clocher en charpente abrite une cloche en bronze fondue en 1787. Cette cloche présente une inscription indiquant qu'elle fut donnée par Demoiselle Bion dame de Montigny.
Un de ses vitraux, signé par R. Desjardins (Angers, 1930), représente le Christ jeune travaillant à l'établi de charpentier de son père Joseph.
Dans l'abside, ce lavabo du XVIe siècle présente de fines sculptures avec coquille et pilastres à chapiteaux ioniques.
L'ancien presbytère a été bâti en style Renaissance.
La chapelle Saint-Nicolas, reconstruite au début du XIXe siècle, se trouve dans la forêt, près de la route allant de Château-la-Vallière à Tours. Cet oratoire rectangulaire a pris la place d'une chapelle fondée vers 1155 par André Ier d'Alluye et qui fut démolie en 1794.
Le lavoir en bois date de 1898. Son toit à deux pentes est supporté par trois poteaux.
La ferme privée de La Roussière a conservé son pigeonnier cylindrique. En ce lieu, il y avait aussi une chapelle, dédiée à saint Michel, qui avait été fondée, au milieu du XVe siècle, par Baudouin de Tucé, seigneur de la Roussière.
Le château privé de Montigny a été édifié au XIXe siècle dans le style néo-Renaissance. Il présente, à ses angles, quatre tours, deux rondes et deux nervurées avec des balustrades autour de toits plus pentus que ceux des précédentes. Chaque façade est composée d'une légère avancée avec deux étages percés chacun par trois baies, le dernier surmonté par une balustrade, de deux ailes avec deux niveaux d'étroites fenêtres et deux niveaux de baies jouxtant les tours. Montigny était un fief relevant du duché de Château-la-Vallière.
Le château privé de La Boussinière-des-Douves date aussi du XIXe siècle mais son pavillon méridional a été bâti au XVIIe siècle. Cet édifice est entouré de douves alimentées en eau par une rivière appelée la Petite Ardillère grâce à un bief situé au nord.

Patrimoine disparu
  • La première église de Couesmes qui se trouvait, au IXe siècle, au lieu-dit La Vallerie.

Les lieux-dits: Beaupuits, Beauvoir, Boisneuf, Bréhéré, Changou, Haute-Forêt-de-Château-La-Vallière, La Besnarderie, La Bigottière, La Bodinière, La Boussinière-des-Douves, La Cantinière, La Chouannerie, La Collinière, La Commaillière, La Cour-Saint-Nicolas, La Fougère, La Fuye, La Grimauderie, La Guilbertière, La Guillerie, La Hinardière, La Miennerie, La Pilatrière, La Reveillière, La Roche, La Roussière, La Teillonnerie, La Tiercerie, La Vallerie, Lassy, Le Clos, Le Clou, Le Coudray, Le Four, Le Mortier, Le Moulin-de-l'Ardillière, Le Moulin-Mouchet, Le Moulin-Paquet, Le Pavillon, Le Pin, L’Épinière, L’Érable, Les Bas-Nains, Les Bénats, Les Besnarderie, Les Hauts-Nains, Les Maisons-Neuves, Les Ventes, Montigny, Moulin-de-la-Boussinière, Parigné, Tourne-à-Gauche

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire