Ingrandes-de-Touraine

Ingrandes-de-Touraine est un village de l'ouest de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Igorandais et les Igorandaises.
Il a porté les noms de Ingrandia (1105, cartulaire de l'abbaye de Bourgueil), Ecclesia de Ingrandia (1188, charte de Barthélémy, archevêque de Tours) et Parochia de Ingrandia (1290, cartulaire de l'archevêché de Tours). Le 13 août 1920, le suffixe "de Touraine" est ajouté à Ingrandes. Depuis la fin du XIIe siècle, c'était un fief appartenant à l'abbaye de Bourgueil.
Coordonnées GPS d'Ingrandes-de-Touraine: 0°15'55"E - 47°16'58"N
Code INSEE: 37120 - Code postal: 37140 - Superficie: 946 hectares
Altitudes: de 33 à 113 mètres
L'église Saint-Romain a été construite en 1859, dans le style néo-gothique, selon les plans de l'architecte Guérin. Elle a remplacé l'église primitive bâtie au milieu du XIe siècle.
Cinq de ses vitraux sont signés par L. Lobin (Tours). Cette verrière représente saint Charles Borromée et saint Louis.
Près de la salle des fêtes, ce mur est le seul vestige de l'ancienne église du milieu du XIe siècle. On y remarque une grande coquille et une petite fenêtre étroite.
Le château de Minière date du XVIIe siècle. Il est composé d'un grand logis, d'une chapelle et d'une ferme reliée au château par un porche. La façade donnant sur le jardin garde les traces de deux tourelles carrées qui ont perdu leur toiture. C'est un ancien fief datant du XVe siècle.
Le manoir de La Galotière a été édifié au XVIIe siècle et remanié au XIXe siècle.
Il possède un pigeonnier quadrangulaire de 3 mètres sur 2 mètres qui est caractérisé par ses pierres d'angle chanfreinées.
Le château privé des Chênaies se compose de deux parties: à l'Ouest (à gauche), il date du XIXe siècle mais sa partie Est (à droite) est plus ancienne (XVIIe siècle ?). Au début du XXe siècle, il a servi d'infirmerie et de poste de police au 70e régiment d'infanterie territoriale. (photo: Amboise-Touraine-Balades)
Au 49 rue de Fontenay, cet étonnant pigeonnier-puits date du XVIIIe siècle. Le puits a été amélioré au fil du temps. Pour monter les seaux d'eau, on a utilisé une roue, puis une pompe et, enfin, un moteur électrique.
Au même endroit, dans la ferme, ce potager du XVIIIe siècle permettait de réchauffer les potages et autres aliments.
Le monument aux morts d'Ingrandes se trouve près du cimetière.
Près du cimetière, ce pressoir à cage en bois (début du XXe siècle) signale que nous sommes dans la zone de vignoble d'appellation Bourgueil.
C'est d'ailleurs ce pressoir qui est représenté dans la partie centrale du girouet d'Ingrandes.
Au lieu-dit La Perrée, un ancien panneau signale les produits locaux: vins (Bourgueil AOC), fruits et primeurs.
Il existe encore quelques loges de vigne sur le territoire de la commune.
Inaugurée le 14 juin 2013, la table d'orientation du Mont Sigou permet de découvrir cette partie de la vallée de la Loire et le Bourgueillois.

Les lieux-dits: Brosse-Varenne, Fontenay, Fosse-de-la-Bessière, La Barillerie, La Bruyère-des-Trois-Vaux, La Chênaie, La Fontaine-des-Trois-Vaux, La Galotière, La Gaucherie, La Grande-Varenne, La Marche, La Noraye, La Perrée, La Prairie-d'Ingranes, La Rue-des-Mauvillains, La Rue-Ferrée, Le Carroi-des-Boireaux, Le Clos-Chevaux, Le Clos-du-Poète, Le Mollet, Le Noyer-Bouju, Les Blottières, Les Brunetières, Les Chênaies, Les Coteaux-de-la-Baronnerie, Les GigoullièresLes Hautes-Chênaies, Les Landes-Vendues, Les Mazeries, Les Mulottes, Les Perrés, Les Trois-Vaux, Les Varennes, L'Ormeau, Minière, Rochereau

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire