Channay-sur-Lathan

Channay-sur-Lathan est un village du nord-ouest de la Touraine. Ses habitants sont appelés les Channéens et les Channéennes.
Il a porté les noms de: Condita Catenacinse (818-819), vicaria de Cadenaico (958), Channaios et Channai (1090, charte de Foulques, comte d'Anjou),  Ecclesia de Chadenaco (XIe siècle, charte de l'abbaye de Marmoutier), Channé ou Chahannay (XVIIe siècle, registres d'états civils), Channay (XVIIIe siècle, carte de Cassini) et, enfin, Channay-sur-Lathan (décret du 13 août 1920). Ce fut un fief dépendant de la baronnie de Rillé. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, il était la possession de la famille de Savonnières.
Coordonnées GPS de Channay-sur-Lathan: 0°15'51"E - 47°28'48"N
Code INSEE: 37055 - Code postal: 37330 - Superficie: 2871 hectares
Altitudes: de 71 à 91 mètres
L'église Saint-Quentin, construite au XIIe siècle (nef, travée de chœur carrée et abside semi-circulaire avec cinq baies en plein cintre condamnées), a été agrandie aux XVIe (base du clocher et chapelle seigneuriale latérale nord) et XIXe siècles (sommet du clocher et collatéral). La chapelle seigneuriale, voûtée sur croisée d'ogives portées par des culots ornés de monstres ailés, est précédée d'une travée plafonnée du XIXe siècle reliée à la nef.
Elle possède un ancien cadran solaire en ardoise...
...et des modillons sculptés.
Cette église renferme des vitraux dont celui-ci, représentant "la Charité de saint Martin", qui est signé L. Gouffault (Orléans, 1948).
Une plaque funéraire rappelle la mémoire de Jehan de Savonnières décédé le 23 novembre 1612, à l'âge de 48 ans. Le texte est surmonté par les armoiries du défunt.
Vers 1955, deux fragments de peintures murales (XVe siècle) ont été retrouvés dans la sacristie. L'un représente la Résurrection (photo: collection privée) et l'autre la Descente de Croix.
Le mur nord de la nef porte encore des traces de peintures murales.
Le château privé des Hayes (ou Les Haies) a été reconstruit au XVe siècle mais a conservé, au nord, une tour cylindrique du château primitif du XIVe siècle. Le logis possède une tour carrée au sud-est et une tourelle d'escalier polygonale à l'ouest. Une chapelle rectangulaire du XVIIe siècle se trouve dans son parc. Ce domaine était un fief relevant de la baronnie de Rillé et de Château-la-Vallière. Ce château appartenait, au XVe siècle, aux de Rougebec et, au XVIe siècle, aux de Savonnières.
Le manoir privé du Mesnil (appelé aussi Le Mesnil-Molé, Le Mesnil-Meslay ou Le Mesnil-Rillé) a été rebâti en 1629 sur les ordres d'Antoine Ruzé, marquis d'Effiat et maréchal de France (père de Henri Ruzé d'Effiat, marquis de Cinq-Mars, favori de Louis XIII, décapité à 22 ans pour avoir comploté contre Richelieu). Il est composé d'un corps de logis encadré par deux pavillons carrés. C'était un fief relevant de la baronnie de Rillé.
Le manoir privé de La Barrée (XVIe siècle) comprend un logis rectangulaire flanqué d'une tour d'escalier à vis polygonale et de deux tours rondes défensives. Il est entouré, avec ses dépendances, d'un mur d'enceinte et de douves. Une porte fortifiée, maintenant en ruines, défendait le pont qui franchit les douves. Trois petites tours d'angle sont encore visibles, celle du sud-est a été transformée en chapelle au XIXe siècle. La Barrée était un fief relevant de Chantilly et de Rillé. Il a été qualifié de châtellenie dans un titre de 1712. En 1629, il appartenait à Éléazar de La Primaudaye et, en 1710, à Marie Daroux, veuve de Jean-Baptiste d'Ecclesia.
Il renferme une cheminée de la fin du XVIe siècle dont le manteau présente des peintures.
Le pigeonnier cylindrique du Grand-Pin est en ruines et la végétation l'a envahi.
L'ancienne gare de Bré (1885), entre Channay et Courcelles, est devenue un logis privé.
En se promenant dans les rues de Channay, on peut observer quelques vieux magasins à devantures en bois.
Une ancienne boulangerie coopérative, située rue d'Anjou, possède encore son enseigne sculptée (rouable, pelle et coupe pâte). D'autres sculptures représentent une gerbe de blé, un sac de farine et un pain fendu.
Cette borne Michelin a été transformée en bac à fleurs.
Le chêne pédonculé de La Casse, âgé de près de 500 ans, mesure 15 m de haut.
A 1 m du sol, son tronc a une circonférence de 7,15 m.
Proche de la route allant à Savigné, la carrière-musée des faluns se visite librement grâce à des panneaux explicatifs sur les strates géologiques, les fossiles des faluns, les bryozoaires, ...

Patrimoine disparu
  • Le lavoir qui était alimenté en eau grâce à une éolienne Bollée.

Les lieux-dits: Beaujardin, Beaurepaire, Bellevue, Bois-Bougard, Bois-de-Channay, Bois-de-la-Barrée, Bois-de-l'Essay, Bois-Feuillet, Bois-Marion, Bré, Carroi-Sorcier, Champeigné, Champ-Milon, Coiné, Gironde, La Baronnerie, La Barrée, La Bonellière, La Bonne, La Butte-Noire, La Caillonnerie, La Casse, La Cautinière, La Chanterie, La Chauvellière, La Choisière, La Croix-Gros-Nez, La Croix-Julienne, La Folie, La Fontaine, La Galerie, La Gare-de-Bré, La Gaudinière, La Grande-Maison, La Grenouillère, La Groilerie, La Guérinière, La Jeuvrie, L'Allée, La Maison-Neuve, La Maladrie, La Mêmerie, La Métairie, La Mignière, La Morfassière, La Motte, La Mulonnerie, La Nouette, La Petite-Métairie, La Planche, La Renarderie, La Richardière, L'Armée, La Roberdière, La Templerie, La Visée, La Voie, Le Bardeau, Le Bois-de-la-Croix, Le Buisson-Pouilleux, Le Camp, Le Clos-de-l’Étang, Le Cormier, Le Coudray, Le Grand-Air, Le Grand-Pin, Le Gros-Chêne, Le Gros-Chêne-Vert, Le Gué, Le Mesnil, Le Moulin-de-Télué, Le Noyer-de-Grolle, Le Petit-Bois, Le Petit-Pin, Le Plessis, L'Epronnière, Le Tertre, Le Tertre-Moreau, Le Tremblay, Les Braudières, Les Brochardières, Les Broussailles, Les Cerisiers, Les Clercignières, Les Douves, Les Fontaines, Les Fosses-Blanches, Les Fosses-Laurent, Les Gravelles, Les Guillonnières, Les Haies, Les Halliers, Les Justices, Les Mollets, Les Pelouses, Lessay, L'Île, Milvrault, Moranne, Péguinau, Rochechâteau
    Communes voisines: Courcelles-de-Touraine, Hommes, Rillé, St-Laurent-de-Lin, Savigné-sur-Lathan

    Chambres d'hôtes (Bed and Breakfast)

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire